D E S H E R B A G E  C H I M I Q U E   O U   M E C A N I Q U E .

 

Désherbage chimique et désherbage mécanique peuvent se compléter. C'est l'objet de cette rubrique.

 

Désherbage chimique INPV-DZ

 

Une vidéo de vulgarisation en langue arabe. Il aurait été intéressant de citer quelques exemples de matières actives et d'avoir le témoignage d'agriculteurs.

www.youtube.com/watch?v=bDXqQTUk6GY

 

DESHERBAGE DU POIS CHICHE, DE NOUVELLES PERSPECTIVES.

Djamel BELAID 31.12.2013

 

Le pois-chiche est un aliment très présent dans la cuisine algérienne. Pour les nutritionnistes, c'est un aliment de choix. En effet, il est riche en protéines. Au même titre que les lentilles, certains le considèrent comme de la viande végétale.

Pourtant, la culture du pois-chiche a failli disparaître au milieu des années 70. C'est que sa récolte est épuisante. Elle se faisait manuellement comme c'est encore parfois le cas au Maroc. La culture a été sauvée par la mécanisation. En effet, des agronomes de l' l'ITGC ont mis au point un itinéraire totalement mécanisé en utilisant les mêmes outils que pour le blé. Est ce dire que cette culture se développe? Malgré le niveau des aides accordées aux producteurs par les pouvoirs publics, les importations de pois chiche restent importantes. Comment assurer les besoins locaux?

 

UNE SENSIBILITE AUX MAUVAISES HERBES.

Le pois-chiche présente une particularité: sa sensibilité à la concurrence des mauvaises herbes. C'est en effet, une plante qui germe lentement, couvre peu le sol et de hauteur moyenne. De ce fait, dès le semis, les plantules de mauvaises herbes ont tout le loisir de se développer sans être gênée par la culture. Pire, du fait de leur taille, les plants de pois-chiche ont vite fait d'être dépassé par la flore adventice. Concurrencé pour l'utilisation des engrais du sol par les racines des plantes adventices, le pois-chiche l'est également très tôt dans l'utilisation de la lumière.

Un travail réalisé à l'université de Batna rend compte de la sensibilité de Cicer arietinum (le pois-chiche) vis à vis des mauvaises herbes et en particulier de la moutarde sauvage. A la station de l'Institut National de la Protection des Végétaux de Aïn-Touta, une agronome* a semé différentes planches de pois-chiche et a rajouté entre les rangs différentes doses de graines de moutarde sauvage. Le résultat ne s'est pas fait attendre, dès les trente premiers jours de croissance, les plants de pois-chiche ont été affectés par le développement des mauvaises herbes. Quant au rendement, la présence de 10 pieds de moutarde sauvage suffit à faire chuter le rendement de 28 à 21 quintaux/hectare.

 

 

PRIORITE AU DESHERBAGE CHIMIQUE.

La parade de la profession réside dans un désherbage chimique précoce des champs de pois-chiche; exemple du Challenge. Cependant, une bonne partie des désherbants homologués sont utilisables en pré-levée. Or, à l'automne, la faible humidité du sol réduit l'efficacité de ces produits. Pire, ces désherbants doivent éliminer des mauvaises herbes du groupe des dicotylédones parfois proches du pois-chiche. Les herbicides disponibles sont peu nombreux et présentent parfois un faible spectre d'action sur les dicotylédones.

 

Résultat, comme l'écrit cet agriculteur algérien sur le blog « Paysans d'Algérie » d'El Watan des semis de pois-chiche tardifs. « Je sème mes pois-chiche en février en espérant que les dicotylédones auront levé avant ». Si cette stratégie est louable, il se pose un problème. Au lieu des 22 quintaux attendus par hectare, des essais comparatifs montrent qu'un semis en février ne permet souvent d'obtenir que 7 quintaux/hectare. Semé tardivement, le cycle de la culture est plus court et la plante n'a pas le temps d'exprimer tout son potentiel.

 

UNE REVOLUTION VENUE AILLEURS, LE DESHERBAGE MECANIQUE.

En matière de désherbage, la révolution vient de l'autre côté de la Méditerranée. En France, le Grenelle de l'Environnement fait obligation aux agriculteurs français de réduire les quantités de pesticides épandus dans leurs champs. Il faut dire, que l'agriculture française est l'une des plus utilisatrices de pesticides. Dans le cadre du plan Eco-Phyto, la profession s'est engagée pour des pratiques plus vertueuses. C'est que les clignotants sont au rouge. Bon nombre de nappes phréatiques françaises présentent encore des traces de triazine, herbicide maïs pourtant interdit depuis plus de dix ans. Par ailleurs, des études de la Mutuelles Sociale Agricole montre que les cas de cancer sont plus répandus chez les agriculteurs et ouvriers agricoles qui manipulent les pesticides.

 

C'est dans ce cadre là qu'Arvalis, l'institut français du végétal, s'est intéressé au désherbage mécanique des cultures. Il teste ainsi, bineuse, houe rotative et herse étrille et présente des vidéos de l'utilisation de ces engins sur son site.

 

Il faut voir à l'oeuvre une herse étrille dans un champs d'orge**. L'engin comprend 4 à 5 rangées de dents flexibles du diamètre d'un crayon et alignées telles les dents d'une mâchoire de requin. Les dents sont réglées pour n'effleurer le sol que sur une profondeur d'un à deux centimètres. Au passage de l'engin les plants semblent disparaître à tel point que témoigne un agriculteur « la première fois, après quelques minutes d'utilisation, on arrête l'appareil et on sort du champs. Mais au bout d'un moment on y revient ». Hersé son blé n'est pas si évident. C'est que les dents de la herse ratissent le sol et déterrent les plantules de mauvaises herbes mais secouent également vigoureusement la culture. Les plants sont violemment peignés. En fait, toute l'astuce d'une bonne utilisation de la herse étrille est de passer par temps sec et au moment où les mauvaises herbes ne sont encore qu'au stade plantule « fil blanc ». Au contact du sol et sous l'effet d'une vitesse d'avancement convenable du tracteur, les vibrations des dents flexibles déterrent ces plantules mais n'endommagent pas les plants d'orge bien enracinés. La herse est particulièrement recommandée en présence de cailloux. La même chose peut être observée sur sol non caillouteux avec une houe rotative, sorte de roues étoilées qui tournent grâce à l'avancement du tracteur. Elles remuent superficiellement le sol sur le rang et l'inter-rang au contraire d'une classique bineuse. Les plantules de mauvaises herbes se trouvent ainsi arrachées, alors que là aussi, les plants de la culture sortent indemnes de cette « tornade ». Internet permet de visionner des témoignages d'agriculteurs et de se rendre compte du mode de travail de ces engins.

 

FABRIQUER LOCALEMENT DES HERSES ETRILLE.

Il y a cependant un problème. En Algérie, il n'existe ni houe rotative ni herse étrille. Il serait intéressant d'en importer. Mieux, pourquoi ne pas en fabriquer localement. D'autant plus que leur conception est simple. Il s'agit, nous l'avons dit de rangées de dents flexibles fixées à des cadres d'acier portés à l'arrière d'un tracteur ***. Ces cadres sont indépendants les uns des autres de telle façon à pouvoir épouser la forme du terrain. Les plus larges herses ont une largeur de 12 mètres et nécessitent d'être repliées lors des déplacements sur route; d'où l'emploi de vérins. Afin de faire plus simple, il serait préférable de commencer par la mise au point d'engins de plus faible largeur; le repliage pouvant alors être assuré par de simples treuils à cliquets.

 

L'usage de la herse étrille ne s'arrête pas seulement au désherbage du pois-chiche. Il pourrait être étendu à d'autres cultures: céréales, lentilles, féverole, colza, maïs, tournesol. Les seules limites au passage répétés de la herse (certaines mauvaises herbes présentent des levée échelonnées) réside dans le développement en hauteur de la plante cultivée. Si dans le cas d'un blé en début montaison, les tiges peuvent se courber au passage de la herse, cela est plus difficile pour un tournesol de 30 cm de haut.

 

Certes, pour certaines de ces cultures, le désherbage chimique pose moins de problèmes. Cependant, les herbicides sont importés et restent chers. Par ailleurs, les deux méthodes peuvent être complémentaires en cas de fortes infestation ou de flore adventice résistante aux herbicides.

Par ailleurs, beaucoup de petits agriculteurs ne possèdent pas de pulvérisateurs permettant d'utiliser des herbicides. La herse étrille peut donc être un moyen de mettre le désherbage à la portée de tous. D'autant plus qu'il est plus facile de passer dans son champs une herse que de jongler avec les doses des substances actives des herbicides.

Pour les exploitations disposant de pulvérisateurs, le recours au désherbage chimique peut être le moyen de réduire la pression existant sur le pulvérisateur. En effet, outre l'herbicide, ces engins doivent épandre, selon les cas, insecticides et fongicides. Leur faible envergure limite la vitesse des chantiers.

 

La société PMAT fabrique déjà des bineuses et maîtrise donc le savoir faire nécessaire à la fabrication de herses. Cette production de herses étrilles et de houes rotatives pourrait être également prise en charge par des investisseurs privés. Qu'on en juge, le marché est vaste. A terme, étant donné sa polyvalence, ce genre de matériel pourrait être utilisable sur chaque exploitation. Le marché potentiel est donc considérable.

 

En résumé, face à la difficulté de désherber certaines cultures, telles celles de pois-chiche, de nouvelles alternatives se font jour. C'est le cas de l'utilisation de la herse étrille. Ce cas d'école ouvre la voie à l'élargissement du désherbage mécanique à d'autres cultures. Cela permettrait d'améliorer les rendements et de réduire les charges en herbicides. Reste à mettre à la disposition des exploitants les engins adéquats, à acquérir plus de références techniques afin d'affiner les préconisations d'utilisation et à vulgariser cette technique.

 

 

------------------------------------

Notes:

(*) MELAKHSSOU Zohra. Etude de la nuisibilité directe des adventices sur la culture de pois-chiche. Université Batna.

(**) You tube: Le hersage de l'orge dans la ferme du Lycée Agricole de la Marne (51).

(***) De nombreuses vidéos de herses étrilles et de houes rotatives sont disponibles sur le site d'Arvalis-TV.

 

 

DESHERBAGE EN GRANDE CULTURE UNE NOUVEAUTE, LA HERSE ETRILLE.

Djamel BELAID  26.12.2013

Il y a peu de temps encore parler de biner des champs de blé me faisait sourire. On peut certes biner l’inter-rang et éliminer les mauvaises herbes, mais que faire de celles situées sur le rang ? Il suffit de quelques pieds de folle-avoine par mètre carré pour faire chuter le rendement. La herse étrille vient lever cette contrainte.

UNE UTILISATION DELICATE DE LA HERSE ETRILLE
Une herse étrille est composée de plusieurs rangées de dents flexibles fixées à un bâti tiré par un tracteur. Selon  leur    inclinaison, leur  profondeur et la vitesse du tracteur, elles peuvent éliminer les mauvaises au stade plantule. Dans le cas de levées échelonnées des adventices, plusieurs passages de herse sont possibles. La seule limite est constituée par la hauteur de la plante en culture. La particularité de cet engin est de pouvoir être utilisé sans endommager la culture. Il suffit pour cela que la culture soit bien enracinée et que la vitesse soit adaptée. L’efficacité de la herse est d’autant plus meilleure que le sol est sec. 
Ce type d’engin est utilisable sur différents cultures : maïs, colza, betterave sucrière et céréales. La réussite d’un désherbage à la herse étrille nécessite une finesse des réglages. Un binage a l’aide d’une bineuse à roue dentée peut avantageusement compléter le ou les passages de herse étrille*.

LES FREINS AU DESHERBAGE CHIMIQUE
En Algérie, l’intérêt de la herse étrille est de pouvoir réaliser un désherbage économique sur de petites exploitations ne disposant pas de pulvérisateurs. Pour d’autres exploitations la non maîtrise des itinéraires techniques ou des sols peu profonds se traduit par de faibles marges  et les agriculteurs rechignent à l’emploi d’herbicides dont les prix sont élevés.
Ceci dit, il ne s’agit pas d’opposer désherbage chimique et mécanique. Ils sont à envisager dans le contexte de stratégies de désherbage spécifiques à des systèmes de culture. Ils peuvent par ailleurs se compléter. C’est par exemple le cas lors de résistances aux herbicides ou d’herbicides à faible spectre d'action ou encore dans le cas de semis direct.

CONSTRUIRE DES HERSES MADE IN ALGERIA
Pour être efficace, le désherbage mécanique doit utiliser des outils de grande largeur. Ainsi, une herse étrille se comporte de plusieurs éléments. Les éléments périphériques doivent être repliés lors de toute circulation hors des champs. Sur les modèles étrangers, ce relevage s’effectue grâce à des vérins hydrauliques. Pour plus de facilité de fabrication, ceux-ci pourraient être remplacés par des treuils à cliquets. La fabrication de herses étrille est à la portée de l’entreprise PMA ou de tout autre petit constructeur de matériel agricole.

En résumé, la herse étrille constitue un concept qui révolutionne le désherbage mécanique. L’usage de cet outil nécessite différents réglages et l’acquisition d’un savoir faire certain. Ainsi, son efficacité n’est maximale que sur plantules au stade « fil blanc ». Ce matériel est pratiquement indisponible localement. Au delà d'importations temporaires, la solution pourrait passer par une fabrication locale d’autant plus que la technologie nécessaire est relativement aisée. 

Notes.
(*) On consultera à cet égard les vidéos d’Arvalis-TV.

 

Hersage de l'orge dans la Marne

 

Superbe vidéo. On a l'impression que la herse étrille a esquinté la culture. Mais à la fin, la dernière séquence montre la culture quelques jours après le hersage et une oluie: elle est impeccable.

Messieurs les ingénieurs de PMAT, c'est ce matériel qu'il faudrait nous fabriquer (avis aux constructeurs privés). Cela économiserait du désherbant (cher) puis pour les petites exploitations qui n'ont pas de pulvérisateur, c'est une option intéressante.

 

www.youtube.com/watch?v=mSIVxuTPFFs


 

Démonstration de herse en grandes cultures

 

En début de vidéo, on voit les détails de la herse étrille. Intéressant pour ceux qui voudraient essayer d'en fabriquer une.

 

www.youtube.com/watch?v=N6vrZQevTrw

 

 

Herse etrille de 12 mètres

www.youtube.com/watch?v=xUKwGNElzrA

 

 

 

 

Quelques outils de désherbage alternatif sur maïs et tournesol

 

Vidéo intéressante pourr la gamme de méthodes proposées. La plus étonnante est certainement celle au "lance-flammes"...


www.youtube.com/watch?v=QbNwxoSw73w

 

 

Weed-Control Machines

 

Machine de moindre largeur que les précédentes et donc plus adaptée pour de petites surfaces et dans le contexte algérien (besoin d'outils robustes demandant un minimum de maintenance).

www.youtube.com/watch?v=PmZlmIDoOYM

 

 

 

UMaine new research: Weed Control in Organic Cereals

Une vidéo de l'Universté du Maine. L'auteur met en ligne plusieurs vidéos. A suivre...

A 1'40 une séquence sur la herse étrille. L'engin n'est pas très larrge. On voit bien sa structure. Ce qui permet d'envisager d'en construire. L'engin "peigne" la culture et travaille donc sur l'inter-rang et le rang. Très intéressant pour les petites exploitations qui n'ont pas de pulvérisateurs. Au semis, l'idéal est de prévoir l'emplacement des roues du trcteur afin d'éviter d'écraser un rang de blé. Technique valable pour différentes grandes cultures.


www.youtube.com/watch?v=b3M9dnGTC4Q

 

 

SEKATOR DE BAYER CROPSCIENCES PROFERT

Lancement de notre nouvel herbicide anti-dicotylédones sur blé
Sekator® OD à Sétif

Plus de 130 personnes, céréaliculteurs et professionnels de la filière agricole des wilayas de Sétif, Constantine, Mila, Bouira, Bordj Bou Arreridj, Oum El Bouaghi, Batna et Annaba, ont répondu présents à notre invitation, au niveau du Complexe « la Colombe » à Sétif, le 23 janvier dernier.

Cette journée a été menée en collaboration avec notre partenaire Profert, la Chambre de l’Agriculture et la Direction des Services Agricoles de la Wilaya de Sétif. Nos invités ont pu bénéficier d’une formation sur le désherbage des céréales, et ont assisté au lancement de notre herbicide, nouvelle référence anti-dicotylédones, Sekator®OD.

L’ouverture de la journée a été assurée par Mr Hamoudi BOUDJELIDA, Secrétaire Général de la Chambre de l’Agriculture de la Wilaya, Mr Brahim BENABAS, Directeur Régional - Profert, Région Est et Mr Peter TORA, Directeur de Bayer CropScience.

Mr Sébastien LECLERE (Responsable Marketing - Bayer CropScience) est intervenu sur l’intérêt d’un bon désherbage des céréales en apportant aux agriculteurs des éléments-clés pour l’identification des mauvaises herbes anti-dicotylédones nuisibles au blé. Il a mis l’accent sur l’importance des leviers agronomiques pour limiter la présence des adventices. Il a décrit les principes d’une bonne lutte chimique et les conditions de traitement optimales.

Mme Samia HEMOUR (Chef de produit - Bayer CropScience) et Mr Riad MESTAR (Ingénieur Commercial - Bayer CropScience, Région Est) ont présenté aux agriculteurs notre nouvelle solution anti-dicotylédones, Sekator®OD.

Sekator®OD est notre nouvelle référence issue de la recherche Bayer CropScience, qui offre une performance inégalée pour le contrôle des adventices dicotylédones présentes dans les champs de Blé. (Consulter la fiche technique pour plus de détails)

Et pour finir, une intervention sur les bonnes pratiques d’utilisation et de pulvérisation des produits phytosanitaires a été faite par Mr Mohamed BADIS (Responsable Commercial - Bayer CropScience), avec une démonstration pratique au « Phytofluo* ».

La journée a été clôturée autour d’un bon repas.

Phytofluo* : Appareil de simulation de la rampe d’un pulvérisateur

 1 pour 10 :
 
 
TOPIK D'AGRICHEM ALGERIE

Excellent dossier avec témoignage d'agriculteurs.

 

agrichem-algerie.com/downloads/topik.pdf
EN ALGERIE, LE TOPIK EST LE PRODUIT LE PLUS UTILIS: CONTRE CES ... 50% cles réndements des parce|ies cie blé dur. Le Topik ... Ainsi |e Topik, devient |e désherbant toudroyant pour ies mauvaises herbes et tendre avec les céréa es.
 
   
  DESHERBAGE CHIMIQUE.

Utiliser le désherbage mécanique en complément des herbicides

Il existe trois principaux outils de désherbage mécanique : la herse étrille, la bineuse, et la houe rotative. Chacun de ces outils présente des caractéristiques qui leur sont propres. En complément du  désherbage chimique, le désherbage mécanique est une piste intéressante pour réduire l’usage des herbicides.



La houe rotative est un outil assez simple nécessitant peu de réglages. Ses dents en forme de cuillère vont piocher le sol et projeter les adventices. L’outil travaille dans les premiers centimètres du sol et n’est efficace que si les adventices visées sont jeunes (stade filament blanc à 1 feuille). Sa fonction d’écroûteuse lui confère un atout intéressant dans les sols limoneux battants. En revanche, son utilisation est déconseillée en sols caillouteux ou motteux.

La herse étrille va ratisser le sol de manière superficielle (2-3 cm de profondeur). Grâce à ses dents souples et longues, l’outil garde une bonne efficacité en sols caillouteux. A l’instar de la houe rotative, la herse étrille n’est efficace que sur des adventices jeunes.

La bineuse ne travaille que sur l'inter-rang

A l’inverse de la houe rotative et de la herse étrille, la bineuse ne travaille que sur l’inter-rang. La bineuse présentée dans cette vidéo est équipée à l’avant de dents type vibroculteur qui vont ouvrir le sol, et à l’arrière de dents « pattes d’oie » qui vont scalper le sol et couper les racines. L’outil est également équipé d’un peigne qui a pour but de désolidariser les racines d’adventices des mottes de terre. A la différence des deux autres outils, la bineuse peut intervenir sur des adventices développées avec de bons résultats. Il faudra cependant veiller à ce que la culture en place soit suffisamment développée afin d’éviter tout dégât. A titre d’exemple, il est recommandé d’attendre que le blé ait atteint le stade 3 feuilles pour biner la culture.

Plus de jours disponibles au printemps qu'à l'automne

Enfin, quel que soit l’outil utilisé, le désherbage mécanique doit se réaliser sur un sol suffisamment ressuyéLes 2 à 4 jours suivant l’opération doivent être séchants afin que les adventices arrachées ne redémarrent pas. Le nombre de jours disponibles est plus important au printemps qu’à l’automne.

En complément du chimique

Le désherbage mécanique n’atteint jamais 100 % d’efficacité. Aussi, ARVALIS – Institut du végétal recommande d’utiliser cette technique en complément du désherbage chimique.
Sources: Arvalis
 

binage et hersage

www.youtube.com/watch?v=gwzXISG3JcU

 

Lilian Balanche : « Diminuer les phytos, on y arrive »

 

Le désherbinage, une solution qui permet d'économiser jusqu'à 60% de désherbants.

www.youtube.com/watch?v=RUoaKDroAJo

 

Désherber les poireaux.

 

Un principe original transposable pour d'autres usages...


www.youtube.com/watch?v=p1JtwJB5PqI
3 sept. 2012 - Ajouté par Agro Christiaens

TECHNIQUE/BUSINESS

 

 

CONTACT

djamel.belaid@ac-amiens.fr

 

SITE HEBERGE

PAR 1&1

www.1and1.fr?kwk=197583116

 

PUBLICITE

Vêtements femmes

 

SANTE

Soigner son diabète

 

PUBLICATIONS

Agriculture de conservation

ITGC 2015 211 pages.

 

LIENS CONSEILLES

GRDC Australie

Céréales, transfert de technologie

 

GUIDES TECHNIQUES

Super guides de cultures.

 

Le semis direct en Syrie.

Une expérience pour l'Algérie****.

 

للز ا رعة الحافظة

Construction de semoir

(aller en bas de la page)

 

Alternatives Rurales  Pratiques agricoles au Maghreb

 

New Medit

Revue agronomique

 

Entraid

Matériel agricole

 

Permaculture DZ

Site Amis de P. RAbhi

   

E L E V A G E

Conseil en élevage en Algérie

Leader Sheep

 

Elevage de cailles

Cailles dans un garage

 

OPPORTUNITES D'INVESTISSEMENT

Ghriss Mascara - Algérie | Un fellah fabrique une ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/r32AypUxdPg"
https://www.youtube.com/watch?v=r32AypUxdPg
o ...

Fabrication savon d'Alep

Technique artisanale.

 

 

Huile de menthe.

Principe: par distilation. Usage: bloquer la germination des pommes de terre

 

www.google.com/patents/WO2009068803A2?cl=fr

 

Semoir semis-direct:

Essai d'un prototype.

www.youtube.com/watch?v=SJcHIT7HY3c

 

 

Démarche cluster Unido * * * *

Comment développer son activité au sein d'un cluster

dans sa région. Cas de l'olive à Bouira.

www.unido.org/fileadmin/user...we.../interno_web_DEF.pdf
 
 

 

Utiliser le fumier

des élevages.

 

Production de biogaz

 

 

 

Traitement de semences

Semences de ferme.

 
www.youtube.com/watch?v=N-oqfVDvAnQ

 

 

 

How To Use A Pressure Canner

Atelier de conserves

www.youtube.com/watch?v=A-fFAlldDKM

 

How To Make Seitan - Viande végétale

www.youtube.com/watch?v=s9vHa66Bm5E

 

 

Espaces verts machine élagage taille

Elagage des arbres en ville ou en verger.

www.youtube.com/watch?v=uX3dgBNigRU

 

Contact:

www.coupeco.com/coupeco/contents/tailler_arbre_elagage/index.jsp?...

 

 

NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Irrigation nano

au Maroc.

 

Semoir Semis direct Irakien****

Ras Ar-Rumuh - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/pS1yuxCH844"
www.youtube.com/watch?v=pS1yuxCH844
 

 

Grass Farmer 1414 - YouTube

Pour semer la jachère pâturée

Vidéo pour "https://youtu.be/plIp8DTJFKM"
https://www.youtube.com/watch?v=plIp8DTJFKM
 

 

Aquatrad Subsurface Drip System

www.youtube.com/watch?v=-DBdZ1XvRAo

 

 

ACTU ENTREPRISES

 

Vidéo pour "http://youtu.be/OPMTbk9vTIQ"
www.youtube.com/watch?v=OPMTbk9vTIQ

 

Tapis et revêtements (Algerian Bovines)

www.youtube.com/watch?v=fHrLyufuxCI

 

 

C O U P  DE C O E U R

قناة الشروق - تقنية البذر المباشر ITGC - semis ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/xI254EcfDzs"
 
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=xI254EcfDzs

 

Crème au chocolat - chef iatto tv - YouTube

"Danettes" au lait de soja et agar-agar

Vidéo pour "https://youtu.be/Vdch6K-mP9M"
www.youtube.com/watch?v=Vdch6K-mP9M

 

 

 

Engrais céréales

Solution Profert Azosul

 

 

 

 

Agrumes intensifs

Conseils de Mohamed MAYOUF

 

 

 

Désherbage bio - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/q7Wyv0uTfp8"

www.youtube.com/watch?v=q7Wyv0uTfp8

 

 

Betterave sucre au Maroc

Barak Allah oufik Si Abdeslam.

 

www.youtube.com/watch?v=Cecv09YiipI

 

 

SITES .FR

Arvalis

 

Oléagineux

 

SITES .DZ

www.crstra.dz

www.inpv.dz

 www.itgc.dz

 

LE SITE.

Ce site vise à réaliser une veille technologique concernant l'agriculture en milieu semi-aride. Nous proposons ainsi de réaliser un transfert de technologie. Beaucoup d'agriculteurs et agronomes sont à l'origine de techniques innovantes, nous essayerons de mieux les faire connaître.

 

L'auteur de ce site est un ingénieur agronome ayant travaillé sur le terrain en Algérie (Batna) et en France (Oise). Passionné d'agronomie et d'une curiosité insatiable, il se propose d'être un "passeur de savoir".

ps: les contributions externes sont les bienvenues.


Mot d'ordre du site

"Une idée nouvelle par jour".

 

Nombre connexions:

100 000         en 2014

200 000 le 15.03.2015

300 000 le 13.09.2015

400 000 le 28.02.2016

500 000 le 07.07.2016

600 000 le 05.02.2017

700 000 le 02.07.2017

Merci pour votre intérêt.