Techniques d'élevage ovin en Tunisie.
Une brochure qui reprend de larges extraits d'un excellent article d'un des plus grands spécialiste tunisiens. Ce texte contient plein d'applications concrètes pour les éleveurs et fabricants d'aliments du bétail.
BrochureOvinStratégieTun.pdf
Document Adobe Acrobat [243.6 KB]
Pâturage de l'orge - technique du déprimage.
Pâturer de l'orge et récolter des grains. Cela est possible.
BrochureDualCroping2017.pdf
Document Adobe Acrobat [238.9 KB]

O V I N S

ELEVAGE STEPPIQUE

LES BERGERS MALIENS DE NOS TROUPEAUX

5.12.2015 Djamel BELAID

 

Regardant hier soir sur you une vidéo d'une chaîne télévisée privée algérienne, j'ai appris qu'il y a en Algérie des bergers maliens. Cette vidéo en montrait un conduisant dans une zone steppique un troupeau de mouton. Regardant ensuite les vidéos proposées par you tube sur le même sujet, il a été possible de constatter que nos éleveurs se plaignent du manque de fourrage et d'orge mais également de manque de vocation concernant les berges. On n'en trouve plus affirmait un éleveur face à la caméra.
Certains travaillent deux mois puis nous abandonnent brusquement. C'est vrai que les conditions de travail sont rudes : longues marches, en plein air, chaleur ou froid en été. Certains accusent la politique ANSEJ d'avoir vidé les campagnes de leur force de travail. Ce qui pourrait expliquer la présence de ces bergers maliens sur le territoire national. A noter que nombre de bergers français se plaigent des conditions de travail et font défection. La crise des vocations ne concerne donc pas seulement l'Algérie.

 

QUE FAIRE POUR AIDER LES ELEVEURS ?

 

Pour garder une main d'oeuvre, il s'agit de bien la payer. A partir de ce point voyons comment renforcer la productivité des éleveurs ? Il y a bien sûr l'opération de location de pâturages plus productifs suite à des opérations de mise en défens organisées par des APC suite aux actions du Haut Commissariat au Développement de la Steppe. Il y a également des actions plus ciblées. Un des moyens que nnous souhaiterions développer concerne la production d'orge et de fourrages. Non, il n' s'agit pas de l'irrigation d'appoint. Cet extraordinaire moyenb est réservé aux zones possédant des réserves hydriques et des équipements correspondant. Il existe un autre moyen formidable dans les villages et villes de l'intérieur du pays ; il s'agit des boues résiduelles des stations d'épuration (STEP).

De récents essais réalisés à Laghouat montrent l'effet positif de l'épandage de ces boues sur des parcelles d'orge et cela même pour des pluviomètries ne dépassant pas 200 mm de pluie/an. Voyons les résultats obtenus.

 

Durant les 3 années d’expérimentation (2009 2010 et 2011) les auteurs de l'étude de l'université de Laghouat ont mesuré la hauteur des plants ainsi que la biomasse produite.

 

Hauteurs des plants (cm)

D0 20,15 26,09 31,65

D1 29,23 35,44 33,25

D2 32,86 54,84 34,12

D3 35,07 56,02 39,68

 

Biomasse (g/m2)

D0 85,00 155,00 318,18

D1 180.45 385,67 525,10

D2 230,17 380,00 784,65

D3 290,63 391,67 584,96

 

En général, les résultats augmentent avec les apports de boues et selon la pluviométrie. A l'occasion de l'analyse des rendements en grain du témoin D0, les auteurs notent en effet : « nous avons aussi remarqués que le traitement D0 a connu une augmentation dans le rendement avec 16,33 qx/ha en 2010 et 24.11qx/ha en 2011, des résultats dues au changement de pluviométrie 135 mm en 2010 et 265 mm en 2011 une année pluvieuse ».

Dans le cas de la hauteur des plants et de la biomasse produite tout indique que la quantité de paille récoltée est plus forte avec apport de boue.

 

Cet exemple montre qu'afin de développer la situation des éleveurs et plus particulièrement des disponibilités en fourrages des solutions existent. Espérons que la filière ovine saura les utiliser.

 

ريبورتاج دزاير TV: تربية الأغنام... تاريخ وواقع - YouTube Un reportage intéressant sur l'élevage à Djelfa.

https://www.youtube.com/watch?v=i5SA0yyKK8k
10 janv. 2014 - Ajouté par Sawt Djelfa

Valorisation des pailles en alimentation des ovins en Tunisie

www.lrrd.org/lrrd5/1/tunis.htm

Très intéressant compte rendu d'essais qui montrent tout l'intérêt de traiter des pailles à l'urée. Le principe est facile et les animaux prennent du poids. A découvrir... Un autre lien de la FAO   www.fao.org/docrep/v4440t/v4440t04.htm

 

 

 

Reconquête ovine

www.reconquete-ovine.fr/
Le kit pédagogique de Reconquête Ovine ... aura lieu le 23 janvier sur le Centre expérimental régional ovin viande au domaine de Glane à Coulaures.
 

Vidéos pratiques

Vidéos pratiques. Sous-rubriques. Déplacer et contenir ...
 

Trophées de l'élevage ovin 2014

Trophées de l'élevage ovin 2014. Né de la fusion entre les Labels ...
 

Encyclopédie ovine pratique

Accueil du site - Docs - Encyclopédie ovine pratique ...
 

Le Guide des Bonnes ...

Le Guide des Bonnes Pratiques Ovines. Le 30 mars 2011. L ...
 

Accueil du site

La lettre d'information vous tiendra informé de la vie du site ...
 

Présentation

Présentation ... Le flyer de présentation - téléchargeable ...

 

 

Quel est l'intérêt du sel dans l'alimentation de mes
animaux ?

coopagri-noumea-nc.net/.../Questions%20pierres%20a%20lecher.pdf
Le sel (chlorure de sodium) apporte le sodium et le
chlore qui sont
les deux principaux cations des liquides extra-cell
ulaires
indispensables pour l'organisme. Il augmente l'appé
tit, fait saliver
et boire, favorise la digestion ; une carence en se
l est responsable
d'une baisse d'appétit, de croissance et de product
ion laitière, de
problèmes d'infécondité, de maladies.
Quelle est la meilleure façon d'apporter le sel à
mes animaux ?
L'apport de sel sous forme de bloc permet des conso
mmations en
libre service ; c'est un moyen pratique et facile d
'emploi sans
contrainte fastidieuse de distribution quotidienne.
De plus, les
apports sont équivalents aux besoins, il n'y a pas
de gaspillage.
Pourquoi les animaux autorégulent-ils leur
consommation en sel ?
L'appétit spécifique pour le sel répond à un mécani
sme inné et
pourrait être lié à l'obtention par l'animal d'une
concentration
optimale des cellules nerveuses de l'hypothalamus e
n cet élément,
tout abaissement de cette concentration
générant une recherche de
sel.
Quand dois-je utiliser du sel pour mes animaux ?
La quasi-totalité des fourrages et des rations est
carencée en
sodium. La complémentation en sel doit être permane
nte toute
l'année en stabulation comme au pâturage.
Quel est l'intérêt du sel dans un bloc par rapport
à
du sel en grains ?
Si du sel en grains est distribué à des animaux pré
alablement
carencés, il y a un risque de gaspillage (surconsom
mation ou
pertes) ; par contre, l'apport de sel par un bloc o
blige au léchage ce
qui entraîne la régularité des consommations. Le bl
oc permet
d'apporter d'autres minéraux et des additifs ce qui
en fait un
aliment minéral en libre-service.
Comment dois-je utiliser les blocs ?
Les blocs contiennent un pourcentage optimum de sel
pour lequel
les animaux ont un appétit spécifique, ce qui autor
ise leur
distribution en libre-service (si possible en utili
sant un support) ;
celle-
ci doit être constante tout au long de l'année, en
stabulation et
au pâturage en respectant un ratio d'un bloc de 12
kg pour 5 bovins
ou 20 ovins/caprins et en assurant un abreuvement r
égulier.
Sur les étiquettes de sel pur, le sodium représente
39 %, de quoi est composé le reste du bloc ?
Le sel est le nom usuel pour désigner le chlorure d
e sodium qui
contient 39 % de sodium et 61 % de chlore ; comme c
'est la
déclaration de la teneur en sodium qui est obligato
ire selon la
législation et qui caractérise la pureté du produit
, c'est cette teneur
qui figure sur les étiquettes des blocs de sel pur.

 

A certaines périodes de l'année les blocs sont
moins consommés, comment expliquez-vous cela ?
Les animaux régulent leur consommation de blocs en
fonction de
leurs besoins en sel ; or, ces derniers peuvent var
ier en fonction
des autres apports de la ration ou du niveau de pro
duction. Pour
optimiser les consommations, il est recommandé de d
istribuer les
blocs dans des endroits faciles d'accès, en nombre
suffisant et en
permanence.
Quel est l'intérêt d'un bloc SODI par rapport à un
bloc de sel pur ?
SODI est un aliment minéral, il apporte, outre le s
el en quantité
suffisante pour permettre le libre-service par auto
régulation des
consommations, d'autres minéraux : phosphore, calci
um,
magnésium ou additifs : oligoéléments, chélates, le
vures.
Pour quelles raisons les blocs SODI se
consomment-ils plus rapidement que les blocs de
sel pur ?
Comme SODI contient moins de sel que les blocs de s
el pur, et que
les animaux adaptent leur consommation en fonction
de la quantité
de sel dont ils ont besoin, SODI est plus appétent
; cela permet
d'apporter les éléments majeurs (phosphore, calcium
...) à un
niveau important.
Quelle est la différence entre les blocs SODI et le
s
seaux à lécher ?
La plupart des seaux sont sur support organique du
type mélasse
ou lactosérum avec très peu de sel ; ils peuvent do
nc être très
appétents et même trop car il n'y a pas autorégulat
ion des
consommations contrairement aux blocs SODI que les
animaux
lèchent en fonction de leurs besoins.
Quel bloc dois-je utiliser en fonction de mes
animaux et de la ration de base ?
Dans la stratégie de la complémentation minérale, l
e choix du bloc
se fait en fonction de la ration et des besoins des
animaux. La
gamme SODI offre la possibilité de choisir le bloc
adéquat selon sa
formulation et les espèces auquel il est destiné. P
our vous aider
dans votre choix, utilisez notre aide au choix. (cr
éer un lien vers
l'aide au choix SODI).
Comment justifiez-vous votre slogan : "SODI une
réponse technique et raisonnée ?"
SODI est un moyen efficace pour assurer ou contribu
er à la
complémentation minérale des rations. La formulatio
n, les intrants
et la technologie de fabrication garantissent que l
es éléments
nécessaires à l'animal sont consommés et assimilés.
J'apporte déjà des minéraux à mes animaux, dois-
je apporter des blocs SODI en complément ?
Pour les animaux à faibles besoins SODI seul suffit
. Pour les
animaux performants SODI représente une sécurité d'
apport, une
assurance supplémentaire pour apporter les minéraux
indispensables. Le léchage régulier permet la fourn
iture des
minéraux tout au long de la journée ; en évitant le
s
à-coups il optimise le fonctionnement de l'organism
e et du rumen.

 

Au printemps, avec des rations à base d'herbe
jeune (mise à l'herbe ou affouragement en vert),
la complémentation magnésienne est-
elle toujours
justifiée ?
Les caractéristiques de cette herbe jeune (faible t
eneur en
magnésium, richesse en eau accélérant le transit, f
aible rapport
sodium sur potassium diminuant l'absorption du magn
ésium) font
qu'une complémentation en magnésium e
t en sodium est fortement
recommandée.
Quel est l'intérêt des levures et des oligoéléments
chélatés dans SodiExpert ?
Les chélates sont une forme d'apport d'oligoélément
s sous forme
organique dont la biodisponibilité est meilleure qu
e les formes
minérales classiques ; cela permet donc une plus gr
ande efficacité
et moins de perte ou gaspillage car il y a moins de
rejet dans les
fèces et les effluents. Les levures vivantes Yea-Sa
cc
1026
stimulent la
flore bactérienne du rumen avec augmentation de la
capacité
d'ingestion et amélioration de l'efficacité aliment
aire.
Pourquoi avoir créé le nouveau bloc SodiMaster ?
SodiMaster se distingue des autres blocs phosphocal
ciques de la
gamme SODI par sa formulation spécialement étudiée
pour les
rations d'été (rapport calcium sur phosphore de 1,7
et plus forte
teneur en magnésium) ainsi que son format de 20 kg
plus pratique
pour l'approvisionnement au pâturage. De plus, pour
faciliter son
utilisation, le support DISTRIMASTER a été spéciale
ment créé, il
permet de protéger le bloc et de limiter les contam
inations
extérieures.
Pour quelles raisons la gamme SODI est-elle un
complément d'appétit, de régulation, et de
production ?
SODI apporte le sel qui favorise l'appétit, les min
éraux majeurs et
les oligoéléments (phosphore, magnésium, cobalt...)
régulateurs de
l'activité microbienne du rumen, et contribue à res
tituer le sel et les
autres minéraux que l'animal exporte.
Quelle sécurité alimentaire et sanitaire assurez-
vous lors de la fabrication de vos blocs ?
Nos unités de
production de blocs à lécher sont des sites agréés
par
les DSV et leur système d'assurance qualité est cer
tifié ISO 9002.
Elles s'approvisionnent auprès de fournisseurs agré
és (garanties
contre OGM, substances indésirables et dioxines...)
, mettent en
oeuvre l'analyse des risques (HACCP), vérifient l'h
omogénéité des
mélanges, effectuent les contrôles nécessaires et a
ssurent la
traçabilité amont et aval des produits.

TECHNIQUE/BUSINESS

 

 

CONTACT

djamel.belaid@ac-amiens.fr

 

SITE HEBERGE

PAR 1&1

www.1and1.fr?kwk=197583116

 

PUBLICITE

Vêtements femmes

 

SANTE

Soigner son diabète

 

PUBLICATIONS

Agriculture de conservation

ITGC 2015 211 pages.

 

LIENS CONSEILLES

GRDC Australie

Céréales, transfert de technologie

 

GUIDES TECHNIQUES

Super guides de cultures.

 

 

للز ا رعة الحافظة

Construction de semoir

 

Alternatives Rurales  Pratiques agricoles au Maghreb

 

New Medit

Revue agronomique

 

Entraid

Matériel agricole

 

Permaculture DZ

Site Amis de P. RAbhi

   

E L E V A G E

Conseil en élevage en Algérie

Leader Sheep

 

Elevage de cailles

Cailles dans un garage

 

OPPORTUNITES D'INVESTISSEMENT

Ghriss Mascara - Algérie | Un fellah fabrique une ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/r32AypUxdPg"
https://www.youtube.com/watch?v=r32AypUxdPg
o ...

Fabrication savon d'Alep

Technique artisanale.

 

 

Huile de menthe.

Principe: par distilation. Usage: bloquer la germination des pommes de terre

 

www.google.com/patents/WO2009068803A2?cl=fr

 

Semoir semis-direct:

Essai d'un prototype.

www.youtube.com/watch?v=SJcHIT7HY3c

 

 

Démarche cluster Unido * * * *

Comment développer son activité au sein d'un cluster

dans sa région. Cas de l'olive à Bouira.

www.unido.org/fileadmin/user...we.../interno_web_DEF.pdf
 
 

 

Utiliser le fumier

des élevages.

 

Production de biogaz

 

 

 

Traitement de semences

Semences de ferme.

 
www.youtube.com/watch?v=N-oqfVDvAnQ

 

 

 

How To Use A Pressure Canner

Atelier de conserves

www.youtube.com/watch?v=A-fFAlldDKM

 

How To Make Seitan - Viande végétale

www.youtube.com/watch?v=s9vHa66Bm5E

 

 

Espaces verts machine élagage taille

Elagage des arbres en ville ou en verger.

www.youtube.com/watch?v=uX3dgBNigRU

 

Contact:

www.coupeco.com/coupeco/contents/tailler_arbre_elagage/index.jsp?...

 

 

NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Irrigation nano

au Maroc.

 

Semoir Semis direct Irakien****

Ras Ar-Rumuh - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/pS1yuxCH844"
www.youtube.com/watch?v=pS1yuxCH844
 

 

Grass Farmer 1414 - YouTube

Pour semer la jachère pâturée

Vidéo pour "https://youtu.be/plIp8DTJFKM"
https://www.youtube.com/watch?v=plIp8DTJFKM
 

 

Aquatrad Subsurface Drip System

www.youtube.com/watch?v=-DBdZ1XvRAo

 

 

ACTU ENTREPRISES

 

Vidéo pour "http://youtu.be/OPMTbk9vTIQ"
www.youtube.com/watch?v=OPMTbk9vTIQ

 

Tapis et revêtements (Algerian Bovines)

www.youtube.com/watch?v=fHrLyufuxCI

 

 

C O U P  DE C O E U R

قناة الشروق - تقنية البذر المباشر ITGC - semis ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/xI254EcfDzs"
 
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=xI254EcfDzs

 

Crème au chocolat - chef iatto tv - YouTube

"Danettes" au lait de soja et agar-agar

Vidéo pour "https://youtu.be/Vdch6K-mP9M"
www.youtube.com/watch?v=Vdch6K-mP9M

 

 

 

Engrais céréales

Solution Profert Azosul

 

 

 

 

Agrumes intensifs

Conseils de Mohamed MAYOUF

 

 

 

Désherbage bio - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/q7Wyv0uTfp8"

www.youtube.com/watch?v=q7Wyv0uTfp8

 

 

Betterave sucre au Maroc

Barak Allah oufik Si Abdeslam.

 

www.youtube.com/watch?v=Cecv09YiipI

 

 

SITES .FR

Arvalis

 

Oléagineux

 

SITES .DZ

www.crstra.dz

www.inpv.dz

 www.itgc.dz

 

LE SITE.

Ce site vise à réaliser une veille technologique concernant l'agriculture en milieu semi-aride. Nous proposons ainsi de réaliser un transfert de technologie. Beaucoup d'agriculteurs et agronomes sont à l'origine de techniques innovantes, nous essayerons de mieux les faire connaître.

 

L'auteur de ce site est un ingénieur agronome ayant travaillé sur le terrain en Algérie (Batna) et en France (Oise). Passionné d'agronomie et d'une curiosité insatiable, il se propose d'être un "passeur de savoir".

ps: les contributions externes sont les bienvenues.


Mot d'ordre du site

"Une idée nouvelle par jour".

 

Nombre connexions:

100 000         en 2014

200 000 le 15.03.2015

300 000 le 13.09.2015

400 000 le 28.02.2016

500 000 le 07.07.2016

600 000 le 05.02.2017

700 000 le 02.07.2017

Merci pour votre intérêt.