Utilisation du colza comme fourrage
Technique d'utilisation du colza comme fourrage d'appoint à l'automne.
BrochureColzaGsill.pdf
Document Adobe Acrobat [361.3 KB]
Colza fourrager
A l'automne, le pâturage du colza fourrager convient très bien aux éleveurs de moutons. Il est même possible de le récolter ensuite sous forme de graines.
BrochureColzaFourrager.pdf
Document Adobe Acrobat [559.5 KB]

Pâturage de crucifères (ici, navets).

Pâturer du colza puis ensuite le laisser monter à graine pour le récolter (double utilisation).

 

En Algérie, l'automne n'est pas assez utilisé afin de produire des fourrages. Le colza fourrager y a toute sa place comme aussi la fétuque.

 

 

ALGERIE: Plusieurs raisons pour utiliser le colza fourrager

 D.BELAID 14.06.2014

 

Nous proposons une fiche technique sur le colza fourrager. Cette fiche reprend intégralement le texte de Amédée HARDY.1A notre connaissance, actuellement il n'existe pas de semences de colza fourrager. Aussi nous conseillons aux éleveurs de s'en procurer par l’intermédiaire de connaissances à l'étranger. Les doses de semis hectare étant faibles, quelques kilo de semences suffiront à démarrer2. Le recours à l'importation privée est plus que nécessaire au vu de l'immobilisme des services agricoles actuellement en charge de ce dossier.

 

Actuellement, cette culture est mise en place pour plusieurs raisons.

  • Suite à une période de sécheresse pour palier au manque de fourrage.

  • Le colza fourrager contribue à réduire la chute hivernale de la production laitière provoquée par les rations peu pourvues en azote dégradable. Cet aliment consommable pendant l’automne et l’hiver permet de disposer de fourrage vert à une période où les prairies ou les autres plantes fourragères ont du mal à produire.

  • Suite au développement de l'irrigation d'appoint. En effet le semis du colza dès le mois d'août oblige à des irrigations.

 

Intérêts agronomiques

 

Place dans la rotation:

Le colza fourrager s'intercale très bien entre deux cultures principales. Son cycle végétatif est très court. Pour les variétés les plus précoces, 60 à 80 jours suffisent après le semis pour récolter 4 à 5 tonnes de matière sèche à l'hectare (120 jours pour les plus tardives). Pour profiter au mieux des réserves en eau du sol, il est conseillé de semer tout de suite après la récolte de la culture précédente.

 

Travail du sol:

Le colza fourrager est une culture facile à réussir et peu coûteuse car sa mise en place n’est pas exigeante. Pour le semis, il est préférable d’avoir enlevé les pailles ou de les avoir dispersées lors du broyage. Dans les terres à bonne structure, le semis direct donne de bons résultats.

Dans les autres cas, le passage préalable en profondeur d’un outil à dents est préférable avant de semer avec un travail superficiel.

 

Semis:

En général, le colza se sème à 2 cm de profondeur à raison de 8 à 10 kg /ha. Il est peu exigeant en fumure et valorise bien les reliquats azotés. Selon la richesse du sol et les apports de matières organiques (fumier, lisier, compost), il est conseillé d’apporter au total environ 80 unités d’azote/ha.

Les limaces peuvent attaquer le colza. De plus, le colza étant sensible aux attaques d'altises, il est parfois utile d’effectuer un insecticide. Ce traitement ne doit pas avoir lieu dans les 15 à 20 jours qui précèdent son utilisation par les animaux. Si le colza se développe rapidement, sa végétation étouffe les adventices. Un rattrapage en post levée avec un désherbant anti-graminée reste cependant envisageable.

 

Des variétés adaptées à sa période de valorisation

Afin de profiter des meilleures valeurs alimentaires et de bons rendements, le colza fourrager doit être pâturé ou ensilé avant floraison et avant l'hiver, car à la floraison ses qualités sont fortement dégradées et en-dessous de 5°C le colza ne pousse plus.

  • Pour les variétés précoces, le délai de développement jusqu'au stade bourgeonnement début floraison est d'environ 8 semaines à partir du semis. Leurs croissances rapides et leurs faibles résistances au froid obligent les éleveurs à les faire pâturer ou ensiler avant floraison et avant l'hiver. Ces variétés fleurissent à l'automne.

  • En patientant un peu (10 à 12 semaines après le semis), les variétés demies précoces qui ne fleurissent pas à l'automne ont une bonne valorisation lorsque les tiges s'allongent. Leur exploitation peut être plus longue que les variétés précoces.

  • Enfin, les variétés tardives et plus productives s’exploitent après un délai minimum de 12 semaines après semis. Il est préférable de les semer tôt (au début de l'été) pour tirer profit des feuilles à leur développement maximum. Ces variétés tardives ne fleurissent pas à l'automne et résistent bien au froid. Elles peuvent être gardées sur pied pour les exploiter au printemps suivant au stade montaison.

 

 

Un fourrage de qualité.

 

Colza Fourrager (valeurs + ou – 10 %)

% MS UFL /kg MS UFV /kg MS M.A.T. /kg MS PDIN /kg MS PDIE /kg MS

Stade en feuilles 12,7 0,91 0,89 198 124 97

Stade au bourgeonnement 12,3 0,85 0,81 194 122 95

Stade à la floraison 13,5 0,76 0,70 150 94 82

 

Avec des ensilages bien conservés, les valeurs alimentaires sont semblables.

De part sa richesse en matières azotées totales (15 à 20 % de la matière sèche), et notamment en protéines digestibles (de 120 à 160 g de M.A.D. par kg de matière sèche), le colza fourrager permet d'économiser une partie des concentrés achetés et de renforcer l’autonomie alimentaire de l’exploitation.

 

Une bonne valorisation par les animaux

Le colza peut être récolté en pâturage, en affouragement en vert ou même en ensilage.

Quelle que soit l’espèce animale, il faut limiter la part du colza à 20 % de la matière sèche totale de la ration. En fait, le colza-fourrage est un remarquable complément en azote dégradable.

 

Le pâturage et l’affourragement en vert

Riche en feuilles, le colza fourrager est bien consommé par les animaux. Pour donner un ordre d’idées, il faut prévoir 4 à 5 ares /vache avec un colza fourrager exploitable une quarantaine de jours.

Au pâturage, le colza fourrager s’exploite au fil électrique afin de le rationner. Il faut disposer d'un front d'attaque suffisant (au moins 5 mètres de pâturage/vache) et d'un sol portant. Cette technique permet de limiter le gaspillage ainsi que la surconsommation

 

Une transition alimentaire de 8 à 15 jours est nécessaire pour habituer progressivement les animaux au colza et leur rumen. 2 à 3 heures de pâturage au fil l'après-midi suffisent. Il faut prévoir d’arrêter la consommation une heure avant la traite pour que le lait n'ait pas le goût de colza.

 

 

L'affourragement en vert pour une distribution à l'auge est possible. Il apporte aux animaux un aliment frais et de bonne qualité, notamment quand la parcelle est trop éloignée pour y amener le troupeau ou lorsque le sol n’est pas assez portant pour le pâturage des animaux.

 

Lors du pâturage, il faut être attentif aux risques de météorisation. C’est pourquoi, pour les limiter, il faut sortir les vaches après leur avoir donné un peu de fourrage déficitaire en azote et qui les encombre (maïs, foin ou paille).

 

La ration totale doit comporter un apport de matière sèche important (du foin, de l’ensilage de maïs, de la pulpe de betterave déshydratée...). Si une complémentation azotée reste nécessaire, il faudra privilégier des sources azotées peu dégradables dans le rumen (tourteau de soja ou de colza de préférence protégé).

 

Exemples :

 Pour une ration pour 20 kg de lait/ jour

11 kg MS ensilage de maïs à 32-33 % de M.S.

3 kg MS de colza fourrager pâturé au stade début bourgeonnement

1,3 kg de tourteau de soja 48 (en partie protégé)

 

 Pour une ration pour 18 à 20 kg de lait/ jour

3 à 4 kg MS de colza fourrager

6 kg MS d’ensilage d’herbe

4 kg de foin

2 à 3 kg de mélange céréalier (triticale et pois)

0,5 kg de tourteau de soja (selon la qualité du foin et de l’ensilage d’herbe)

 

 

L’ensilage

Pour l’ensilage, la teneur élevée en eau du colza constitue un handicap pour réussir une bonne conservation. Il est préférable de laisser le fourrage se ressuyer au champ et de le hacher finement avant de le tasser modérément. La mise en place d’un lit de 50 cm de paille sous l’ensilage de colza permet de récupérer une partie des jus. Il est aussi possible d’utiliser 150 kg de pulpes sèches/ tonne d’ensilage.

 

Avec la paille, le produit obtenu a évidemment une valeur alimentaire moindre que celle du colza pur. La pulpe renforce au contraire sa valeur énergétique.

 

Un mode d’emploi selon les utilisations que l’on veut en faire

 

Quel que soit le mode de production, le colza fourrager s’utilise avec méthode.

  • Il peut aussi bien convenir pour ceux qui veulent assurer leur bilan fourrager que pour ceux qui recherchent une plus grande autonomie alimentaire.

  • En tant que fourrage, il limitera la consommation de stocks.

  • En tant que plante bien fournie en azote, elle réduira l’utilisation de tourteaux parfois très coûteux.

  • Avec les animaux, il faudra prendre quelques précautions en proposant d’autres fourrages qui limiteront son ingestion.

  • Au niveau agronomique, son intérêt devra prendre en compte la présence d’une inter-culture peu exigeante mais qui, dans certaines conditions, peut dégrader le sol.

 

Tous ces éléments peuvent aider la décision d’utiliser ou non le colza fourrager, voire aussi du chou fourrager qui ont tous les deux de forts points communs.

 

Sources: L’ABREUVOIR n°218 – 2010 – n°2 – Centre de Formation Elevage 27400 CANAPPEVILLE 25 Amédée HARDY

1Nous avons enlevé quelques courts passages (peu intéressant dans le contexte actuel algérien) et rajouté quelques éléments de base. Pour toute citation, on se reportera au texte initial.

2En cas d'importation de semences, on veillera à respecter la législation en vigueur en Algérie.

 

TEMOIGNAGE:

Frédéric PRELADE (éleveurs d’ovins en Haute-Vienne) a implanté du colza en dérobées et constate les effets pour le flushing des brebis.

« Je sème 10 kg/ha de colza entre deux céréales depuis mon installation, il y a 5 ans. Le pâturage de cette dérobée me permet de réaliser du flushing sur les brebis. 120 brebis pâturent à partir de mi-septembre sur une parcelle de 2 à 3 ha, durant 3 semaines maximum. Sur les repousses, je mets des brebis de réforme ou d’autres animaux aux besoins moins importants. C’est une technique par chère qui répond totalement à mes besoins ».

www.herbe-fourrages-limousin.fr/menu-horizontal/vos-contacts.html

 

 

COLZA FOURRAGER.

 

 

Crucifères fourragèresLe colza fourrager donne très vite du fourrage à l´automne

16 avril 2004 Sophie Bourgeois 3 réactions REUSSIR GRANDES CULTURES

Semé en été, le colza fourrager fournit en deux à trois mois un fourrage très semblable au chou fourrager.


  •  

Tout comme le chou fourrager, le colza fourrager s´utilise en affourragement en vert ou en pâturage rationné, avec les mêmes précautions. Mais sa croissance est plus rapide que celle de son cousin.
« Implanté en été après une céréale, il peut être très utile pour pallier un manque de stock fourrager », selon le GNIS. Ce qui a pu être vérifié pas plus tard que la saison dernière : « En deux à trois mois, le rendement atteint quatre à cinq kilos de matière sèche ».
Le colza fourrager n´exige qu´un travail du sol sommaire, et peut aussi se semer en direct. La dose à semer est de huit à dix kilos par hectare. Son développement rapide, quand il est semé l´été, permet le plus souvent d´étouffer les adventices. Il est peu exigeant en fumure.
©F. d´Alteroche

 

Le colza fourrager est un aliment riche
Au stade feuillu, le colza fourrager est riche, à raison de 12-13 % de matière sèche, de 0,91 UFl, 0,89 UFV, 124 g de PDIN et 97 g de PDIE par kilo de matière sèche (source Inra). La teneur en matières azotées peut varier selon l´importance de la fumure apportée.
Si l´exploitation du colza n´est pas terminée en fin d´hiver, quand les bovins ressortent à l´herbe, il est possible de l´enfouir. Il améliore la structure du sol, et peut restituer soixante à quatre-vingts unités d´azote par hectare.
 

 

 


 

 

 

Une sélection de quelques références montrant tout l'intérêt en Algérie du colza fourrager. Ce fourrage inconnu en Algérie a toute sa place en irrigué dès la mi-août. Nous y reviendront.

Personnellement si j'avais des moutons ou des vaches, je ferais tout pour me procurer une poignée de graines de colza.

 

  1. le colza-fourrage - Les plantes fourragères

    www.prairies-gnis.org/pages/colzafour.htm
    Les avantages du colza-fourrage pour produire dans un délai très court un fourrage riche en matières azotées digestibles, facilement et à faible coût.

  2. Pâturer le colza, une pratique à redécouvrir - Chambres d'agriculture

    www.synagri.com/ca1/PJ.nsf/TECHPJPARCLEF/16513?OpenDocument
    38 herbivores. Des avantages agronomiques. Le colza fourrager est une crucifère qui s'insère bien dans la rotation cultu- rale. Sur la surface non accessible ...
  3. Le colza fourrager

    www.landes.chambagri.fr/fileadmin/...fourrager/techique-colza.pdf
    Le colza fourrager est une crucifère riche en énergie et azote. C'est la complément idéal de rations déficitaires en azote comme le maïs, en remplacement de ...
  4. Plusieurs raisons pour utiliser le colza fourrager - Centre de ...

    cfa-cpse-canappeville.fr/.../Utilisation%20du%20colza%20fourrager%20...
    L'ABREUVOIR n°218 – 2010 – n°2 – Centre de Formation Elevage 27400 CANAPPEVILLE. 25. Plusieurs raisons pour utiliser le colza fourrager. Des éleveurs ...
  5. Le colza fourrager, un couvert peu onéreux - ARVALIS-infos.fr

    www.arvalis-infos.fr/view-10388-arvarticle.html
    4 juin 2012 - Le colza fourrager appartient à la famille des crucifères. Cette culture intermédiaire intéressera les agriculteurs à la recherche d'un couvert très ...

  6. Biodoc 16. Le colza fourrager en agriculture biologique

    www.bio-normandie.org/wp-content/uploads/2009/10/biodoc_16.pdf
    Le colza fourrager semé après les récoltes estivales de céréales, pommes de terre, etc. permet ... du fourrage vert consommable pendant l'automne et l'hiver.
  7. abc-éleveurs | Dossier culture : Le Colza fourrage

    www.abc-eleveurs.net/cultures/dossiers/14.../304-le-colza-fourrage
    Le colza-fourrage s'intercale donc très bien entre deux cultures principales ; il est même utilisable en engrais vert pour améliorer la structure du sol.
  8. des intercultures à utilisation fourragere - Chambre d'agriculture de ...

    www.marne.chambagri.fr/.../intercultures_en_utilisation_fourragere.pdf
    La finition d'agneau sur colza fourrager est tout à fait possible à condition d'introduire 30 à 40 agneaux sur la parcelle pour les 4 à 5 semaines de finition.
  9. Crucifères fourragères » Le colza fourrager donne très vite du ...

    www.reussir-bovins.com/.../genetique-reproduction-cruciferes-fourrager...
    16 avr. 2004 - Crucifères fourragères » Le colza fourrager donne très vite du fourrage à l´automne : Semé en été, le colza fourrager fournit en deux à trois ...

 

 

 

ALGERIE SELECTION D'ECOTYPES DE FETUQUE. Télécharger - 

om.ciheam.org/om/pdf/c39/99600058.pdf
de K Mohguen
Un essai qui montre l'intérêt des fourrages d'automne.
Institut National Agronomique, 16200, El-Harrach, Alger, Algérie ... ruminants, la qualité du fourrage produit par les associations végétales dépend ... autres une meilleure valorisation des pluies d'automne et tardives de ... et le nombre de coupes dépendent de la disponibilité en eau (pluie ou irrigation) (Madaci, 1979).
 

 

 

 

 

TECHNIQUE/BUSINESS

 

 

CONTACT

djamel.belaid@ac-amiens.fr

 

SITE HEBERGE

PAR 1&1

www.1and1.fr?kwk=197583116

 

PUBLICITE

Vêtements femmes

 

SANTE

Soigner son diabète

 

PUBLICATIONS

Agriculture de conservation

ITGC 2015 211 pages.

 

LIENS CONSEILLES

GRDC Australie

Céréales, transfert de technologie

 

GUIDES TECHNIQUES

Super guides de cultures.

 

 

للز ا رعة الحافظة

Construction de semoir

 

Alternatives Rurales  Pratiques agricoles au Maghreb

 

New Medit

Revue agronomique

 

Entraid

Matériel agricole

 

Permaculture DZ

Site Amis de P. RAbhi

   

E L E V A G E

Conseil en élevage en Algérie

Leader Sheep

 

Elevage de cailles

Cailles dans un garage

 

OPPORTUNITES D'INVESTISSEMENT

Ghriss Mascara - Algérie | Un fellah fabrique une ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/r32AypUxdPg"
https://www.youtube.com/watch?v=r32AypUxdPg
o ...

Fabrication savon d'Alep

Technique artisanale.

 

 

Huile de menthe.

Principe: par distilation. Usage: bloquer la germination des pommes de terre

 

www.google.com/patents/WO2009068803A2?cl=fr

 

Semoir semis-direct:

Essai d'un prototype.

www.youtube.com/watch?v=SJcHIT7HY3c

 

 

Démarche cluster Unido * * * *

Comment développer son activité au sein d'un cluster

dans sa région. Cas de l'olive à Bouira.

www.unido.org/fileadmin/user...we.../interno_web_DEF.pdf
 
 

 

Utiliser le fumier

des élevages.

 

Production de biogaz

 

 

 

Traitement de semences

Semences de ferme.

 
www.youtube.com/watch?v=N-oqfVDvAnQ

 

 

 

How To Use A Pressure Canner

Atelier de conserves

www.youtube.com/watch?v=A-fFAlldDKM

 

How To Make Seitan - Viande végétale

www.youtube.com/watch?v=s9vHa66Bm5E

 

 

Espaces verts machine élagage taille

Elagage des arbres en ville ou en verger.

www.youtube.com/watch?v=uX3dgBNigRU

 

Contact:

www.coupeco.com/coupeco/contents/tailler_arbre_elagage/index.jsp?...

 

 

NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Irrigation nano

au Maroc.

 

Semoir Semis direct Irakien****

Ras Ar-Rumuh - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/pS1yuxCH844"
www.youtube.com/watch?v=pS1yuxCH844
 

 

Grass Farmer 1414 - YouTube

Pour semer la jachère pâturée

Vidéo pour "https://youtu.be/plIp8DTJFKM"
https://www.youtube.com/watch?v=plIp8DTJFKM
 

 

Aquatrad Subsurface Drip System

www.youtube.com/watch?v=-DBdZ1XvRAo

 

 

ACTU ENTREPRISES

 

Vidéo pour "http://youtu.be/OPMTbk9vTIQ"
www.youtube.com/watch?v=OPMTbk9vTIQ

 

Tapis et revêtements (Algerian Bovines)

www.youtube.com/watch?v=fHrLyufuxCI

 

 

C O U P  DE C O E U R

قناة الشروق - تقنية البذر المباشر ITGC - semis ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/xI254EcfDzs"
 
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=xI254EcfDzs

 

Crème au chocolat - chef iatto tv - YouTube

"Danettes" au lait de soja et agar-agar

Vidéo pour "https://youtu.be/Vdch6K-mP9M"
www.youtube.com/watch?v=Vdch6K-mP9M

 

 

 

Engrais céréales

Solution Profert Azosul

 

 

 

 

Agrumes intensifs

Conseils de Mohamed MAYOUF

 

 

 

Désherbage bio - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/q7Wyv0uTfp8"

www.youtube.com/watch?v=q7Wyv0uTfp8

 

 

Betterave sucre au Maroc

Barak Allah oufik Si Abdeslam.

 

www.youtube.com/watch?v=Cecv09YiipI

 

 

SITES .FR

Arvalis

 

Oléagineux

 

SITES .DZ

www.crstra.dz

www.inpv.dz

 www.itgc.dz

 

LE SITE.

Ce site vise à réaliser une veille technologique concernant l'agriculture en milieu semi-aride. Nous proposons ainsi de réaliser un transfert de technologie. Beaucoup d'agriculteurs et agronomes sont à l'origine de techniques innovantes, nous essayerons de mieux les faire connaître.

 

L'auteur de ce site est un ingénieur agronome ayant travaillé sur le terrain en Algérie (Batna) et en France (Oise). Passionné d'agronomie et d'une curiosité insatiable, il se propose d'être un "passeur de savoir".

ps: les contributions externes sont les bienvenues.


Mot d'ordre du site

"Une idée nouvelle par jour".

 

Nombre connexions:

100 000         en 2014

200 000 le 15.03.2015

300 000 le 13.09.2015

400 000 le 28.02.2016

500 000 le 07.07.2016

600 000 le 05.02.2017

700 000 le 02.07.2017

Merci pour votre intérêt.