L A  C U L T U R E  D ' E P I C E S   E N   A L G E R I E .

 Les graines de sannoudj (nigelle), de sésame et bien d'autres occupent une grande place dans la cuisine algérienne. Nous leur ouvrons une rubrique.

Une première en Algérie : Du safran cultivé à Benbadis

Le 20.11.12  El Watan

L’expérience, qui a donné des résultats impressionnants, mérite d’être encouragée par l’octroi d’une parcelle plus importante.

Louiza et Mustapha Aknouche parlent avec une grande passion de la réussite d’une expérience originale en Algérie. Celle de la culture du safran dans une exploitation située à Benbadis, commune plus connue sous le nom d’El Haria, située à 40 km de Constantine. L’aventure commence en 2010. Le couple qui a acquis une expérience dans le domaine après avoir suivi une formation de safranier, gère une exploitation à Cuers, dans le département français du Var. «Nous venons fréquemment à Constantine chez la famille de mon épouse, et nous avons constaté que le climat et l’altitude sont très favorables à ce type de culture, alors on s’est dit pourquoi ne pas tenter l’expérience de la culture du safran à Constantine», lance Mustapha.

Pour cela, il faut d’abord trouver une parcelle. Le couple qui commence à chercher, fait un tour du côté de la Chambre d’agriculture. Le hasard les mettra en contact avec un céréaliculteur qui s’est intéressé à leur projet. «Nous avons expliqué à Abdelatif Benhamadi tous les détails de cette opération et il s’est dit prêt à nous aider en nous offrant un lot de terre pour entamer les essais», poursuit Louiza. Le couple commencera à préparer la pépinière et planter les premiers bulbes vers la fin du mois d’août 2010. Dès le début du mois de novembre, les premières fleurs seront récoltées. «Nous avons constaté que les bulbes se sont bien comportés et se sont adaptés à la nature du sol, ce qui est déjà encourageant», notera Mustapha avec une grande satisfaction. La grande surprise qui attendra le couple sera la révélation des résultats effectués par un laboratoire français auquel les jeunes safraniers ont soumis des échantillons de leur première cueillette. «Le laboratoire nous a certifié que ce type de safran cultivé à Constantine est le meilleur au monde du point de vue arôme, goût et odeur, chose à laquelle on ne s’attendait pas», déclare Mustapha.

Les Aknouche décideront de poursuivre cette belle aventure en lançant une seconde expérience l’année suivante. «Les bulbes de safran plantés entre août et septembre, permettent une seule cueillette par an, au mois de novembre, mais un seul bulbe peut se multiplier et donner en cinq ans 150 nouveaux bulbes qui seront déterrés pour être plantés à leur tour. Ce travail de cueillette des fleurs et de séparation des pistils et des stigmates, ainsi que l’entretien de la plantation se fait manuellement et nécessite une main-d’œuvre qualifiée», précise Louiza. Les deux safraniers, qui sont à leur troisième cueillette, décideront d’exposer le résultat de cette expérience au salon de l’agriculture Expofilaha, tenu à Alger durant la première semaine du mois de novembre en cours. «Le ministre de l’Agriculture, qui a visité notre stand, s’est dit très impressionné par cette expérience surtout qu’après les recherches que nous avons effectuées dans plusieurs wilayas, il s’est avéré qu’elle est inédite, mais notre grande satisfaction a été l’affluence de ces centaines de jeunes venus de tous les coins d’Algérie et qui ont demandé à apprendre les techniques de cette culture, ce qui nous a vivement encouragés», affirme Mustapha.

Ce dernier ne manquera pas de noter l’importance de cette activité qui pourrait générer des ressources financières importantes pour l’Algérie mais qui permettra aussi d’offrir des postes d’emplois aux jeunes. «Un kilo de safran coûte entre 30 000 et 40 000 Euros en France, mais il faut savoir aussi que pour avoir un gramme de safran il faut traiter jusqu’à 240 fleurs, et pour une bonne récolte il faudrait planter jusqu’à 40 bulbes/m2. Tout cela demandera une parcelle plus importante», notent nos interlocuteurs. Ces derniers affirment qu’il leur faudra entre un et trois hectares pour développer cette culture et travailler d’une manière autonome. Une demande qui demeure au stade de vœu pieux, après les multiples démarches qu’ils ont entreprises auprès des services concernés. «Nous gardons toujours l’espoir que notre demande trouvera un écho favorable auprès des décideurs dans la wilaya de Constantine», concluent-ils. Une occasion pour la ville du Vieux Rocher de  devenir la pionnière dans ce domaine, et pourquoi ne pas avoir du safran «made in Cirta».                           

Arslan Selmane         

Source : http://www.elwatan.com/regions/est/constantine/du-safran-cultive-a-benbadis-20-11-2012-192870_129.php

 

 

La culture du safran, une première en Algérie

Une première en Algérie, la culture du safran a été expérimentée avec succès dans la capitale des Hauts Plateaux de l'Ouest. En effet, à l'initiative de M. Chouikh Lakhdar, président de l'Association de développement de l'agriculture de montagne (ADAM), une safranière a été créée à Hamadia, à l'est de la wilaya, dans ce qui est présenté comme la Mitidja du Sersou. Selon Mr. Chouikh Lakhdar, en collaboration avec un horticulteur attitré, une quantité de bulbes (Crocus sativa) a été utilisée pour donner la fleur du safran naturel, appelée aussi l'or rouge.

Des travaux de préparation du sol sont en cours pour une culture à plus grande échelle de cette plante qui vaut son pesant d'or, nous explique notre interlocuteur, qui précisera que les premiers bulbes ont été plantés au mois de juillet avec un récolte prometteuse prévue à partir de ce mois de novembre. Adaptée au climat semi-aride de la région, avec une terre calcaire et sablonneuse, la culture du safran, une plante aromatique et condimentaire très prisée, est promise à un avenir radieux parient Chouikh Lakhdar et son équipe. Sur les tablettes de cette association des plus dynamiques, la création, dans un avenir proche, d'autres safranières dans d'autres localités de la wilaya de Tiaret. Sources: ADM DZ

  •  

 

huile-nigelle.blogspot.com/2009/01/culture-nigelle.html
Nigelle.

Tout sur l'huile de nigelle ou de cumin noir, ses origines, sa fabrication et son utilisation.

Espèce: Nigelle


Nom Latin: Nigella Sativa.


Autre nom usuel: Cheveux de Vénus, Barbe des Capucins, Patte d'Araignée, Barbiche, Cheveux d'Ange, Cumin Noir

Famille: Renonculacées


Origine: Orient

La nigelle: Fleur qui fleurit une fois dans l'année, les feuilles sont tres fines comme des petites lanières ou des pattes d'araignée (d'ou l'un de ses surnoms). La fleur peut être de différentes couleurs du bleu sombre ou clair en passant par le rose jusqu'au blanc. Le fruit de la fleur qui contient les graines ressemble à un bulbe.Pas d'entretient particulier, si vous laissez les fruits elle va se ressemer d'elle même.


Semis des graines: De Mars à Avril ou en Septembre


Floraison des Nigelles: Tout l' été


Hauteur: La Nigelle atteint en moyenne 20 à 40 cm


Exposition: Ensoleillée


Conseil de semis: Semis des graines de Mars à Avril ou en Septembre, directement en place après que tout danger de gelées soit écarté, semer à la volée assez clair et éclaircir tous les 15 à 20 cm. La Nigelle ne supporte pas d' être dérangée.


Espacement du semis: 15 à 20 cm entre les plants.


Température minimale du semis conseillés: 18 °C

 

  1. Nigelle (Nigella) - Rustica

    www.rustica.fr › ArticlesFleurs
    Conseils de culture et d'entretien de la nigelle, plante annuelle fleurie du jardin d'ornement.
  2. Semer la nigelle de Damas - Rustica

    www.rustica.fr › ArticlesFleurs
    Les bons gestes pour semer en place la nigelle de damas, en massif, au jardin.
  3. Nigelle de Damas - Gerbeaud.com

    www.gerbeaud.com › Fiches pratiques
    1 août 2012 - Conseils de culture. Sol et exposition. Nigelle de Damas - Fruits. Elle se plaît en sol léger, frais ou sec, même pauvre. Elle aime le plein soleil ...

 

La Nigelle et des instruments de récoltes

 

Peu d'informations pratiques sur cette vidéo, mais la musique est si belle...

www.youtube.com/watch?v=LyGPC0LYvxg

TECHNIQUE/BUSINESS

 

 

CONTACT

djamel.belaid@ac-amiens.fr

 

SITE HEBERGE

PAR 1&1

www.1and1.fr?kwk=197583116

 

PUBLICITE

Vêtements femmes

 

SANTE

Soigner son diabète

 

PUBLICATIONS

Agriculture de conservation

ITGC 2015 211 pages.

 

LIENS CONSEILLES

GRDC Australie

Céréales, transfert de technologie

 

GUIDES TECHNIQUES

Super guides de cultures.

 

Le semis direct en Syrie.

Une expérience pour l'Algérie****.

 

للز ا رعة الحافظة

Construction de semoir

(aller en bas de la page)

 

Alternatives Rurales  Pratiques agricoles au Maghreb

 

New Medit

Revue agronomique

 

Entraid

Matériel agricole

 

Permaculture DZ

Site Amis de P. RAbhi

   

E L E V A G E

Conseil en élevage en Algérie

Leader Sheep

 

Elevage de cailles

Cailles dans un garage

 

OPPORTUNITES D'INVESTISSEMENT

Ghriss Mascara - Algérie | Un fellah fabrique une ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/r32AypUxdPg"
https://www.youtube.com/watch?v=r32AypUxdPg
o ...

Fabrication savon d'Alep

Technique artisanale.

 

 

Huile de menthe.

Principe: par distilation. Usage: bloquer la germination des pommes de terre

 

www.google.com/patents/WO2009068803A2?cl=fr

 

Semoir semis-direct:

Essai d'un prototype.

www.youtube.com/watch?v=SJcHIT7HY3c

 

 

Démarche cluster Unido * * * *

Comment développer son activité au sein d'un cluster

dans sa région. Cas de l'olive à Bouira.

www.unido.org/fileadmin/user...we.../interno_web_DEF.pdf
 
 

 

Utiliser le fumier

des élevages.

 

Production de biogaz

 

 

 

Traitement de semences

Semences de ferme.

 
www.youtube.com/watch?v=N-oqfVDvAnQ

 

 

 

How To Use A Pressure Canner

Atelier de conserves

www.youtube.com/watch?v=A-fFAlldDKM

 

How To Make Seitan - Viande végétale

www.youtube.com/watch?v=s9vHa66Bm5E

 

 

Espaces verts machine élagage taille

Elagage des arbres en ville ou en verger.

www.youtube.com/watch?v=uX3dgBNigRU

 

Contact:

www.coupeco.com/coupeco/contents/tailler_arbre_elagage/index.jsp?...

 

 

NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Irrigation nano

au Maroc.

 

Semoir Semis direct Irakien****

Ras Ar-Rumuh - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/pS1yuxCH844"
www.youtube.com/watch?v=pS1yuxCH844
 

 

Grass Farmer 1414 - YouTube

Pour semer la jachère pâturée

Vidéo pour "https://youtu.be/plIp8DTJFKM"
https://www.youtube.com/watch?v=plIp8DTJFKM
 

 

Aquatrad Subsurface Drip System

www.youtube.com/watch?v=-DBdZ1XvRAo

 

 

ACTU ENTREPRISES

 

Vidéo pour "http://youtu.be/OPMTbk9vTIQ"
www.youtube.com/watch?v=OPMTbk9vTIQ

 

Tapis et revêtements (Algerian Bovines)

www.youtube.com/watch?v=fHrLyufuxCI

 

 

C O U P  DE C O E U R

قناة الشروق - تقنية البذر المباشر ITGC - semis ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/xI254EcfDzs"
 
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=xI254EcfDzs

 

Crème au chocolat - chef iatto tv - YouTube

"Danettes" au lait de soja et agar-agar

Vidéo pour "https://youtu.be/Vdch6K-mP9M"
www.youtube.com/watch?v=Vdch6K-mP9M

 

 

 

Engrais céréales

Solution Profert Azosul

 

 

 

 

Agrumes intensifs

Conseils de Mohamed MAYOUF

 

 

 

Désherbage bio - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/q7Wyv0uTfp8"

www.youtube.com/watch?v=q7Wyv0uTfp8

 

 

Betterave sucre au Maroc

Barak Allah oufik Si Abdeslam.

 

www.youtube.com/watch?v=Cecv09YiipI

 

 

SITES .FR

Arvalis

 

Oléagineux

 

SITES .DZ

www.crstra.dz

www.inpv.dz

 www.itgc.dz

 

LE SITE.

Ce site vise à réaliser une veille technologique concernant l'agriculture en milieu semi-aride. Nous proposons ainsi de réaliser un transfert de technologie. Beaucoup d'agriculteurs et agronomes sont à l'origine de techniques innovantes, nous essayerons de mieux les faire connaître.

 

L'auteur de ce site est un ingénieur agronome ayant travaillé sur le terrain en Algérie (Batna) et en France (Oise). Passionné d'agronomie et d'une curiosité insatiable, il se propose d'être un "passeur de savoir".

ps: les contributions externes sont les bienvenues.


Mot d'ordre du site

"Une idée nouvelle par jour".

 

Nombre connexions:

100 000         en 2014

200 000 le 15.03.2015

300 000 le 13.09.2015

400 000 le 28.02.2016

500 000 le 07.07.2016

600 000 le 05.02.2017

700 000 le 02.07.2017

Merci pour votre intérêt.