Utilisation de diatomite DZ dans les silos à blé et orge.
La terre de diatomée (diatomite) produite par l'Enafor de Sig peut permettre de lutter contre les insectes des grains dans les silos de l'OAIC et des privés.
BrochureDiatomées.pdf
Document Adobe Acrobat [554.4 KB]
Technique de stockage des Céréales en France
Dans cette brochure nous reprenons de larges extraits d'une étude française. Nous espérons que ce document aidera agriculteurs, opérateurs de terrain et étudiants.
BrochureStockageBléArvalis.pdf
Document Adobe Acrobat [487.3 KB]

PROTECTION DES GRAINS AVEC DE LA SILICE MADE IN DZ

Il est possible d'utiliser de la silice (terre à diatomées) pour protéger les grains contre les insectes des silos. Ce produit est disponible en Algérie.

S T O C K A G E  

D E S   C E R E A L E S

 

ALGERIE LE CASSE TETE DU STOCKAGE DES CEREALES

D.BELAID 27.07.14

En Algérie, à la moisson, il est courant de voir de longues files de remorques attendant devant les silos des organismes de stockage. Cette situation occasionne une désorganisation des chantiers de récolte. Elle est liée à une politique de stockage des céréales uniquement dans les silos des CCLS. Il existe pourtant des alternatives.

 

L'OAIC MAITRE D'OEUVRE DE LA COLLECTE ET DU STOCKAGE DES CEREALES

C'est l'OAIC qui a travers les CCLS est chargé de la réception et du stockage des céréales. Cette prise en charge par des structures publiques de la commercialisation des céréales peut s'expliquer par le rôle stratégique que constitue ce produit alimentaire.

L'OAIC a engagé un vaste programme de construction de silos. Avec ces dernières années de l'augmentation de la collecte nationale, l'OAIC se trouve dépassé. Il est ainsi fait appel aux capacités de stockage des transformateurs privés. Mais il y a urgence comme à Aïn El Abid ou les agriculteurs se plaignent: «nous n'avons qu'un seul dock, de faible capacité qui ne peut recevoir toute la production que nous venons d'obtenir grâce à une bonne pluviométrie, intervenue durant les mois d'avril et mai derniers, ce qui a permis à certains d'entre nous de réaliser, dans certains endroits, jusqu'à 60 q/ha. Mais quand nous nous sommes présentés au dock pour stocker la récolte, le problème s'est posé: le dock de Ain Abid ne peut pas contenir notre production1 ».

 

UNE ALTERNATIVE, LE STOCKAGE A LA FERME

Le stockage à la ferme peut constituer une alternative à cette crise des capacités de stockage. Une telle démarche implique une disponibilité en matériel de stockage de petit gabarit ainsi qu'une tarification adaptée.

Le stockage en ferme peut se pratiquer de plusieurs façons.

-Le stockage en sac, à plat. Dans ce cas les sacs reposent sur des palettes disposées à même une aire bétonnée ou en terre battue sous un hangar. La manipulation des sacs est fastidieuse. La disponibilité en convoyeurs mécaniques ou en chariots élévateurs permet de faciliter les opérations de décharge puis reprise de la marchandise.

-Le stockage à plat en vrac. Dans ce cas, les céréales reposent à même le sol sur une aire bétonnée sous un hangar fermé. La reprise des grains peut être effectuée au godet attelé à l'avant d'un tracteur. Dans le cas de très grandes quantités stockées

 

Dans les deux cas, il s'agit de veiller à une lutte contre rongeurs et oiseaux. Il s'agit de réaliser des fumigations contre les insectes s'attaquant aux grains. Par ailleurs une ventilation s'avère nécessaire afin de réduire la température des grains stockés2.

 

Le stockage en silo. Il existe des silos métalliques de petites tailles constitués de plusieurs cellules parfaitement adaptés pour les exploitations céréalières. Il est souhaitable que des investisseurs locaux se penchent sur la fabrication de telles structures relativement simples à concevoir. De même qu'il serait souhaitable que soit produit le matériel d'accompagnement: convoyeurs, boisseaux de chargement, pompes à grains ou vis sans fin.

 

STOCKAGE A LA FERME ET BONIFICATIONS

Le stockage à la ferme présente un coût: celui du déchargement, ventilation des grains de la reprise des grains et de l'assurance. Sans parler des risques liés à la présence non maîtrisée de rongeurs ou oiseaux, de vol ou d'incendies.

Il faut dire que de leurs côtés les céréaliers ont cependant intérêt à stocker tout ou partie de leur récolte à la ferme. C'est notamment le cas des exploitations éloignées des silos des CCLS. C'est également le cas afin de rentabiliser les moyens de transport de l'exploitation et favoriser les rotations des remorques entre les champs lors de la moisson et l'aire de stockage à la ferme. Dans la région d'Aïn Labid, les céréaliers déplorent « que les moissonneuses-batteuses, louées à grands frais, soient à l'arrêt à cause de ce problème de stockage ».

A noter à ce propos les efforts des CCLS. Elles ont recours à la location de moyens de transport privés afin de renforcer leurs moyens et aux bennes de types « Marrel » disposées à même les parcelles lors de la moissons. Il serait souhaitable que l'industrie locale produisent des remorques avec relevage par vérin hydraulique afin de faciliter les opérations de déchargement des grains.

Aussi afin d'encourager un stockage à la ferme les organismes de collecte et stockage des grains se doivent de proposer aux céréaliers des bonifications pour les livraisons en hiver.

Cela se pratique couramment à l'étranger. Pour chaque mois de stockage supplémentaire en ferme, les agriculteurs reçoivent une majoration au quintal.

De telles bonifications n'existent pas en Algérie. Toute politique de stockage à la ferme nécessiterait donc d'en établir.

 

STOCKAGE A LA FERME ET QUALITE DES BLES

S'il est un avantage au stockage à la ferme, c'est celui de la qualité des grains. Il est en effet possible de constituer des lots et d'en établir une traçabilité.

Traditionnellement à la moisson, les chefs de silos sont débordés par l'arrivée incessant des remorques chargées de blé. Il n'est pas possible actuellement de procéder à des analyses poussées de la qualité des grains telle le taux de protéines3. Aussi, la constitution de lots de grains de qualité est difficile.

La seule possibilité pour tenter de constituer des lots de qualité homogène est de se baser sur le choix variétal. Mais, il n'est pas possible de différencier de visu les variétés de blé lors de l'arrivée des chargements. Aussi une telle politique passe par la mise à part des chargements d'agriculteurs connus pour s'être engagés dans un programme de qualité. Enfin, il reste toujours la possibilité de prélever des échantillons de leurs livraisons pour des analyses à posteriori.

On le voit, isoler des lots de qualité dès la réception est une mission quasi impossible. Mais le stockage à la ferme laisse tout le loisir à l'organisme de stockage de procéder à des analyses et au cours de l'hiver de réceptionner les livraisons et de les affecter dans des silos précis.

 

L'EXPERIENCE MAROCAINE DE STOCKAGE EN SILOS METALLIQUES

L'Institut Agro-Vétérinaire Hassan II a installé deux unités de stockage métalliques pilotes à Meknès en 1989 et à Rabat en 1990. Les résultats obtenus sont riches en enseignements. Les agronomes marocains notent:

 

« Le stockage en cellules métalliques présente un certain nombre d'avantages liés à l'aisance de manutention et de gestion des céréales et la réalisation de grandes capacités.

Il se rencontre sur certaines exploitations modernes marocaine, chez les provendiers, et les organismes stockeurs : SCAM et CMA telles que les SCAM de Fès et Meknès. Dans la perspective d'une libéralisation du marché de commercialisation des céréales, des investisseurs privés dans le stockage pourraient s'orienter vers l'usage du silo métallique. L'entreposage en silos métalliques fait courir au grain le risque d'échauffement sous les conditions climatiques marocaines. Les températures élevées (40 à 45 C) atteintes en été peuvent favoriser une attaque généralisée des lots par les insectes, générer une humidification et une détérioration du grain par les champignons.La gestion adéquate du stockage en silos métalliques exige de procéder à une ventilation de refroidissement des stocks et à des traitements éventuels. (...)

L'expérimentation a été conduite grâce à des unités en tôle lisse galvanisée de 40 t de capacité chacune. Ces unités ont été installées afin de suivre « l'effet du climat côtier subhumide et continental sur le stockage ».

Les niveaux de température et d'humidité relative sont enregistrés de manière automatique et régulière pour décider des moments et des doses de ventilation. Une première investigation faite sur le stockage dans le Sais pendant une année d'un blé tendre sans traitement et avec ventilation partielle a indiqué que les taux de pertes atteignent 3 à 4%. La ventilation peut servir de technique d'appoint pour essayer de ramener les températures des céréales à la zone de sécurité pour la conservation (autour de 15 C). Elle doit être couplée à un traitement dans les cas de fortes infestations. (…) La ventilation est étudiée avec la double option d'utiliser soit de l'air à la température ambiante de nuit soit de l'air réfrigéré lorsque l'air ambiant est trop chaud.

 

 

DES OBSTACLES AU STOCKAGE A LA FERME

En Algérie, avant la période coloniale a existé une tradition de stockage des grains à la ferme. Le système consistait en des silos souterrains: « les matmoras ». Idem au Maroc où les agronomes de l'IAV Hassan II essayent de relancer cette technique de stockage. Cette tradition est « largement répandu sur les exploitations agricoles pour le stockage de blés et d'orge dans des régions comme la Chaouia, Abda, Prérif, Zaer ». Ces chercheurs notent que les « capacité des unités varient de 15 à plus de 200 quintaux. Soit une capacité totale dans le pays estimée à près de 10 millions de quintaux ».

 

Actuellement, les obstacles au stockage à la ferme sont liés à l'absence d'équipements modernes, mais aussi aux risques de malversations. La presse rapporte plusieurs cas où des cargaisons de blé importées cédées à bas prix par l'OAIC ont été présentées aux silos CCLS comme provenant de récoltes locales. Quand on sait que l'OAIC cède à un prix bas le blé importé, le revendre à 4500 DA aux CCLS permet de juteux profits. Cette situation fait que les autorités semblent préférer la collecte de la production de céréales dès la moisson. De leur côté les service. de douanes et de gendarmerie multiplient les contrôles des transports par camions des céréales. Aucun de ces transports ne peut se faire sans des documents officiels attestant l'origine de la cargaison.

 

 

Le stockage à la ferme possède de multiples avantages: absence de tension lors du transport des récoltes à la moisson et possibilité d'une politique d'allotement afin de fournir les transformateurs en produits de qualité. Une telle démarche suppose cependant, un minimum d'infrastructures (silos métalliques au niveau des exploitations), des bonifications pour les livraisons hivernales et une législation adaptée.

 

1 Ain Abid - Les aires de stockage font défaut "Production céréalière". Le Quotidien d'Oran du jeudi 17 juillet 2014

2Des mesures de températures sur les grains stockés restent à mener. Le faible taux d'humidité des grains par rapport aux conditions en Europe milite pour une plus grande facilité de stockage.

3Le taux de mitadinage du blé dur est assez aisé à réaliser en un laps de temps court.

 

Le Guide Silo

www.guide-silo.com/
Le Guide Silo est réalisé à l'initiative des professionnels du stockage des grains ... La création de ce site a été financée par Coop de France - métiers du grain

 

 

Stockage des céréales - expertise et savoir-faire

www.youtube.com/watch?v=tjjWESzWWzs

 

 

Stockage à plat

www.youtube.com/watch?v=hmB_JTCpWoQ

L'importance d'un bon stockage

Les règles: la ventilisation. Qu'en est-il sous notre climat? Remarquez également les dispositifs anti-oiseaux et anti-rogeurs.

www.youtube.com/watch?v=L_d0fk40W5M

TECHNIQUE/BUSINESS

 

 

CONTACT

djamel.belaid@ac-amiens.fr

 

SITE HEBERGE

PAR 1&1

www.1and1.fr?kwk=197583116

 

PUBLICITE

Vêtements femmes

 

SANTE

Soigner son diabète

 

PUBLICATIONS

Agriculture de conservation

ITGC 2015 211 pages.

 

LIENS CONSEILLES

GRDC Australie

Céréales, transfert de technologie

 

GUIDES TECHNIQUES

Super guides de cultures.

 

 

للز ا رعة الحافظة

Construction de semoir

 

Alternatives Rurales  Pratiques agricoles au Maghreb

 

New Medit

Revue agronomique

 

Entraid

Matériel agricole

 

Permaculture DZ

Site Amis de P. RAbhi

   

E L E V A G E

Conseil en élevage en Algérie

Leader Sheep

 

Elevage de cailles

Cailles dans un garage

 

OPPORTUNITES D'INVESTISSEMENT

Ghriss Mascara - Algérie | Un fellah fabrique une ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/r32AypUxdPg"
https://www.youtube.com/watch?v=r32AypUxdPg
o ...

Fabrication savon d'Alep

Technique artisanale.

 

 

Huile de menthe.

Principe: par distilation. Usage: bloquer la germination des pommes de terre

 

www.google.com/patents/WO2009068803A2?cl=fr

 

Semoir semis-direct:

Essai d'un prototype.

www.youtube.com/watch?v=SJcHIT7HY3c

 

 

Démarche cluster Unido * * * *

Comment développer son activité au sein d'un cluster

dans sa région. Cas de l'olive à Bouira.

www.unido.org/fileadmin/user...we.../interno_web_DEF.pdf
 
 

 

Utiliser le fumier

des élevages.

 

Production de biogaz

 

 

 

Traitement de semences

Semences de ferme.

 
www.youtube.com/watch?v=N-oqfVDvAnQ

 

 

 

How To Use A Pressure Canner

Atelier de conserves

www.youtube.com/watch?v=A-fFAlldDKM

 

How To Make Seitan - Viande végétale

www.youtube.com/watch?v=s9vHa66Bm5E

 

 

Espaces verts machine élagage taille

Elagage des arbres en ville ou en verger.

www.youtube.com/watch?v=uX3dgBNigRU

 

Contact:

www.coupeco.com/coupeco/contents/tailler_arbre_elagage/index.jsp?...

 

 

NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Irrigation nano

au Maroc.

 

Semoir Semis direct Irakien****

Ras Ar-Rumuh - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/pS1yuxCH844"
www.youtube.com/watch?v=pS1yuxCH844
 

 

Grass Farmer 1414 - YouTube

Pour semer la jachère pâturée

Vidéo pour "https://youtu.be/plIp8DTJFKM"
https://www.youtube.com/watch?v=plIp8DTJFKM
 

 

Aquatrad Subsurface Drip System

www.youtube.com/watch?v=-DBdZ1XvRAo

 

 

ACTU ENTREPRISES

 

Vidéo pour "http://youtu.be/OPMTbk9vTIQ"
www.youtube.com/watch?v=OPMTbk9vTIQ

 

Tapis et revêtements (Algerian Bovines)

www.youtube.com/watch?v=fHrLyufuxCI

 

 

C O U P  DE C O E U R

قناة الشروق - تقنية البذر المباشر ITGC - semis ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/xI254EcfDzs"
 
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=xI254EcfDzs

 

Crème au chocolat - chef iatto tv - YouTube

"Danettes" au lait de soja et agar-agar

Vidéo pour "https://youtu.be/Vdch6K-mP9M"
www.youtube.com/watch?v=Vdch6K-mP9M

 

 

 

Engrais céréales

Solution Profert Azosul

 

 

 

 

Agrumes intensifs

Conseils de Mohamed MAYOUF

 

 

 

Désherbage bio - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/q7Wyv0uTfp8"

www.youtube.com/watch?v=q7Wyv0uTfp8

 

 

Betterave sucre au Maroc

Barak Allah oufik Si Abdeslam.

 

www.youtube.com/watch?v=Cecv09YiipI

 

 

SITES .FR

Arvalis

 

Oléagineux

 

SITES .DZ

www.crstra.dz

www.inpv.dz

 www.itgc.dz

 

LE SITE.

Ce site vise à réaliser une veille technologique concernant l'agriculture en milieu semi-aride. Nous proposons ainsi de réaliser un transfert de technologie. Beaucoup d'agriculteurs et agronomes sont à l'origine de techniques innovantes, nous essayerons de mieux les faire connaître.

 

L'auteur de ce site est un ingénieur agronome ayant travaillé sur le terrain en Algérie (Batna) et en France (Oise). Passionné d'agronomie et d'une curiosité insatiable, il se propose d'être un "passeur de savoir".

ps: les contributions externes sont les bienvenues.


Mot d'ordre du site

"Une idée nouvelle par jour".

 

Nombre connexions:

100 000         en 2014

200 000 le 15.03.2015

300 000 le 13.09.2015

400 000 le 28.02.2016

500 000 le 07.07.2016

600 000 le 05.02.2017

700 000 le 02.07.2017

Merci pour votre intérêt.