A L G E R I E, 

A G R O - T O U R I S M E .

 

Beaucoup d'urbains d'Algérie, émigrés ou étrangers rêvent de passer une semaine à suivre un troupeau de moutons dans la steppe en vivant sous une kheima, une semaine dans une ferme perdue dans les montagnes des djebels de l'Aurès ou de la Kabylie, ou encore de passer une semaine au soleil d'une oasis pour fuir la grisaille. Il est ainsi difficile de trouver une chambre d'hôtel fin décembre à Ghardaïa.

 

L'agro-tourisme peut créer des emplois. Nous nous proposons de parler de témoignages et d'idées de réalisation.

 

AURES ET KABYLIE, UN LUBERON QUI S'IGNORE.

D. BELAID 28.04.2014 Actualisé 30.04.2014

 

Depuis les années 80, le Lubéron français est très tendance. C'est à qui aura sa résidence secondaire dans cette région située près d'Aix en Provence. Albert Camus ne s'y était pas trompé après son départ d'Algérie. C'est dans cette région qu'il avait investi dès les années 50 la somme gagnée grâce à son prix Nobel de littérature1. C'est dire combien cette région rappelle l'Algérie. Bien de petits villages des Aurès ou de Kabylie pourraient devenir de nouveaux Lubéron et … créer de l'emploi.

 

LE LUBERON UN PAYS POUR CARTE POSTALE

 

Ce qui fait l'attrait du Lubéron est sans aucun doute son climat méditerranéen et ses petits villages perchés sur les hauteurs. Les maisons sont en pierres de pays et une politique de rénovation bien pensée a permis de conserver un cachet local. Elles possèdent pour la plupart des piscines. Outre les résidences secondaires d'habitants du Nord de la France, il faut également compter avec les Anglais et les Belges dont certains se sont installés à l'année. Les plus grandes fortunes du CAC 40 s'y installent, il en est de même avec les stars du show bizz et des médias. Mais le Lubéron attire également des ménages moyens se contentant de maisons à portée de leur bourse. Ainsi, dans la plaine, mais également dans les vieux villages perchés, la moindre masure mise en vente trouve immédiatement preneur. Et aussitôt, les entreprises locales de maçonnerie sont mises à contribution pour donner une seconde jeunesse aux lieux. L'immatriculation des voitures garées devant les maisons indiquent des origines diverses. Aux terrasses de bistrots, à l'ombre des platanes ou le soir en se promenant dans les ruelles ce sont des bribes de conversations en anglais ou en allemand que l'on entend le plus souvent.

 

UN LUBERON-DZ POUR AUTOCHTONES

 

En Kabylie, dans les Aurès ou sur les hauteurs de la corniche djidjellienne, l'attrait de la campagne et d'une douceur de vivre peut attirer un large public. Beaucoup d'urbains sont à la recherche d'évasion le temps d'un week end ou de vacances. Il suffit de voir combien les lieux d'hébergement du grand Sud sont pris d'assaut lors de chaque vacances scolaires. Il y a là un pari à gagner pour les habitants de ces régions: celui de l'agrotourisme. En effet, les zones de montagne ne peuvent envisager un développement sans songer à la pluriactivité. Au côté de l'agriculture de montagne, l'agrotourisme est susceptible d'assurer des revenus. Ainsi, les balcons de Ghouffi méritent plus que leur actuel semi-abandon. Il suffit de voir l'émerveillement des visiteurs sur le lieu2 pour comprendre tout le potentiel existant. En Ardèche, de tels hameaux en partie abandonnés sont carrément achetés en globalité par des Anglais ou Néerlandais. Pour les pouvoirs publics, il y a là l'occasion de lutter contre l'exode rural.

 

DES POSSIBILITES DE DEVELOPPEMENT

 

Des possibilités réelles de développement existent. Il faudrait à l'agrotourisme ce qu'est Cevital pour la production d'huile. Pour cela, c'est aux particuliers au sein d'associations locales de réaliser de premiers aménagements et d'attirer ensuite l'attention des pouvoirs publics afin de bénéficier de financements spécifiques. De telles actions peuvent s'inscrire dans des PPDRI.

 

Il est possible de créer des gîtes ruraux et des chambres d'hôtes. La législation vient d'évoluer récemment et des possibilités nombreuses existent.

 

Cependant cette activité ne s'improvise pas. Outre les capacités d'hébergement, il s'agit de développer un savoir faire pour l'accueil et le système de réservation. Des actions d'information et de formation sont à organiser. En effet, afin de rentabiliser les structures d'accueil, il s'agit d'arriver de maximiser leurs taux d'occupation. Des outils tel internet peuvent s'avérer fondamentaux du point de vue publicitaire. Il s'agit également de créer des circuits touristiques: sentiers de randonnées, valorisation du patrimoine local sous forme de musées locaux, marchés aux produits régionaux, foires de village. En l'occurrence, il s'agit de « chasser en meute » afin de créer tout un environnement propice à de tels projets. Bien des cadres à l'orée de la retraite3 pourraient être les initiateurs de projets touristiques à taille humaine.

 

DES AMENAGEMENTS MATERIELS SPECIFIQUES

 

Afin de donner un attrait à des lieux de villégiature, la douceur du climat et le panorama ne suffisent pas. Il s'agit d'envisager des aménagements spécifiques: restauration de vieux murs de pierres, de vieux moulins à huile ou d'aires de battage des céréales. Quant aux habitations, il s'agit de conserver le cachet traditionnel à conserver. Les murs en parpaing se doivent d'être recouverts de placage en pierre ou cachés par du lierre ou une vigne. Ailleurs, il peut s'agir de déconseiller de mettre du crépi sur un mur de pierres et de conseiller de refaire les joints non pas en ciment gris mais au ciment « ton pierre ». Ailleurs, il peut s'agir de cacher les paraboles ou d'enterrer de trop voyants fils électriques. Il s'agit là d'un long travail de persuasion qu'on à mener, en association avec l'administration, des associations de sauvegarde du patrimoine architectural. A ce propos, il s'agit de voir ce qui se fait en Tunisie, au Maroc ou en Espagne. La solution peut être de demander le classement d'une zone en tant que parc naturel ce qui impliquerait le respect d'un cahier de charges lors de toute construction nouvelle.

 

Enfin, des cours intérieures ombragées sont à aménager avec de petits jardins munis de tonnelles voire de bassins ou de petites piscines privées. Quel émerveillement qu'une piscine à débordement permettant en étant dans l'eau d'observer la Méditerranée ou la montagne toute proche.

 

De même qu'il s'agit de penser aux familles, si les aménagements intérieurs des maisons s'y prêtent, on peut également penser sur les places de villages à des cafés-restaurant avec des terrasses avec un coin famille.

 

 

Internet peut permettre de s'inspirer de ce qui se fait dans les principaux villages4 du Lubéron et de voir ce qui est transposable localement. Ce genre d'activité peut concerner les natifs mais également des natifs partis en ville puis revenus et munis d'une ouverture d'esprit gagnée au fil de voyages à l'étranger.

 

L'organisation d'un festival culturel peut apporter beaucoup à la fréquentation d'une région. Ainsi, le festival d'Avignon a contribué à faire connaître le Lubéron et celui de la musique gnawa a fortement contribué à faire connaître Essaouira. A plus petite échelle, on peut penser qu'un festival local pourrait stimuler la renommée d'un lieu. Ainsi, le festival International de Timgad peut être l'occasion de faire découvrir l'hébergement en village de la région des Aurès. C'est également à des associations d'architectes et de géographes de mener des opérations de lobying auprès des pouvoirs publics afin de décongestionner les villes par la dynamisation des villages de caractère. Nombre de promontoires et de sommet de la corniche djidjelienne ou oranaise pourraient permettre d'installer des villages nouveaux n'ayant rien à envier au célèbre village d'Ezes5 près de Nice. L'Ecole d'architecture algérienne pourrait soumettre aux pouvoirs publics des solutions d'aménagements des lieux les plus emblématique dans le respect des normes environnementales et architecturales. Pourquoi ne pas attribuer selon un cahier des charges spécifiques ces lieux à des promoteurs immobiliers dument assermentés ou aux natifs de ces lieux d'exception la possibilité de construction de résidences à loyer modéré? Les agences immobilières se doivent de s'intéresser aux transactions dans ces villages et d'informer les urbains des opportunités d'achats. De vielles « masures » peuvent intéresser urbains et immigrés.

 

Enfin, une politique de rénovation de l'habitat d'un village de caractère n'empêche pas l'installation d'un hôtel de standing s'il sait se fondre dans le paysage tel l'hôtel 5 étoiles Les Bories6 de Gordes.

 

DES AMENAGEMENTS IMMATERIELS SPECIFIQUES

 

Pendant très longtemps, il s'agissait d'une forteresse médiévale mais, aujourd'hui, le village vit essentiellement du tourisme.

 

Développer le côté touristique de certains villages nécessitent également des mesures qui n'ont rien à voir avec le côté construction matérielle. On pourrait qualifier ces aménagements d'immatériels.

Comme dans les célèbres villages de Saint Paul de Vence ou des Baux de Provence, on pourrait penser à l'installation d'artistes peintres. En effet, rien de plus agréable que lors d'une visite d'un village déambuler dans les ruelles et admirer des peintures et sculptures d'artistes. Pour cela, les écoles locales des beaux arts pourraient enclencher un mouvement en organisant des stages pour leurs élèves dans des villages de caractères comme cela se pratique à l'étranger. L'initiative peut venir également d'une association villageoise locale qui pourrait offrir à la belle saison des locaux pour des artistes désireux de faire connaître leurs ouvres. Des locaux d'exposition pourraient être ainsi loués à des prix modiques à ces artistes. Il est également possible d'imaginer des stages de la part de grandes Ecoles de Commerce, Physique ou Agronomie comme cela se pratique dans les Alpes Bavaroises.

 

Outre l'aspect artistique et culturel l'effort peut également porter sur l'artisanat. Ceux qui dans leur jeunesse ont visité les échoppes des artisans bijoutiers de Béni Yenni s'en souviennent comme d'un moment inoubliable. Les produits du terroir peuvent aussi s'exposer: huile d'olives, figues ou abricots séchés, fromages, miel de pays7... Des dégustations de produits du terroirs sont à proposer.

 

Des circuits de randonnées pédestres peuvent être organisés autour des villages ou de hameau en hameau. Il faut avoir senti au printemps les senteurs enivrantes des genets en fleurs pour comprendre tout l'attrait de randonnées en forêts.

 

Afin de mieux faire connaître ces lieux d'exception, on pourrait penser également à un classement des plus beaux villages d'Algérie comme cela se fait à l'étranger et notamment en France. L'association des « Plus Beaux Villages de France », est nait en 1982 de l'initiative d'un maire Charles Ceyrac. Elu du village de Collonges-la-Rouge en Corrèze, il avait été ému par la lecture d'un livre abordant ce thème des plus beaux villages de France à visiter. Il a réussi à réunir 66 maires. Depuis l'association fédère les énergies et les passions afin de protéger un patrimoine remarquable de ces communes d’exception et leur offrir ainsi une alternative à la désertification rurale. Aujourd’hui, l’association compte pas moins de 156 villages répartis 69 départements.

 

L'association a réussi à éviter l'image du « village-musée sans âme » ou du « parc d’attraction ». L'association se donne pour but de « réconcilier les villages avec l’avenir, redonner la vie autour de la fontaine ou sur la place ombragée de tilleuls et platanes centenaires ». Une association algérienne « Les plus beaux villages d'Algérie » serait à lancer.

 

VISER LE MARCHE DE LA DIASPORA ALGERIENNE

Les Algériens vivant à l'étranger constituent une cible privilégiée afin de contribuer à dynamiser les villages de montagne. Bien sûr, il y a la première génération. Celle des « chibanis» partis les premiers. Mais il y a également la deuxième et la troisième génération. Celles-ci découvrent ou redécouvrent parfois la maison familiale construite au bled: vaste ensemble monobloc de 8 à 10 pièces. Ce pied à terre peut servir pour une installation au pays. Combien de d'Algériens actuellement à l'étranger ne voient plus d'avenir professionnel dans un pays touché en plein fouet par la crise économique.

Le retour au « bled » peut s'opérer à travers la maison des grand-parents, gage d'insertion locale. A l'heure d'internet, de la parabole et des autoroutes, il peut être intéressant en Algérie de s'installer dans un village et ainsi échapper aux embouteillages des grandes villes. Outre la location de chambres d'hôtes et de gîtes ruraux, il peut être possible de développer des activités annexes: école privée, services internet en ligne, valorisation de l'huile d'olive, commercialisation de produits du terroir. Par ailleurs, les Algériens établis à Montréal ou ailleurs peuvent avoir l'envie de revenir au pays afin de réchauffer une fois la retraite venue leurs vieux os.

 

En résumé, en Algérie, le développement d'une classe moyenne locale et immigrée ainsi que la forte urbanisation militent en faveur d'un agrotourisme en zone de montagne. De même que l'accession massif et récent de la possession d'un véhicule par les familles. Il s'agit également de tenir compte du fait qu'il s'agit là d'un marché touristique captif aux assez hauts revenus. Des initiatives privées peuvent permettre de valoriser les panoramas exceptionnels de ces régions. Ces initiatives peuvent venir de natifs mais aussi d'urbains attirés par un retour. Cela peut concerner également les Algériens de 2ème voire de 3ème génération vivant à l'étranger. On peut également penser à un système de franchisés au moins au niveau d'internet afin de faire connaître ces activités. La rénovation et ou la construction de structures d'accueil pourrait être prise en charge par des habitants locaux mais encadrés par des associations de sauvegarde du patrimoine. Associations rurales mais également architectes ont leur mot à dire.

 

En Algérie, ces Lubéron qui s'ignorent attendent d'éclore...

 

 

 

 

1Cet illustre Algérien est actuellement enterré au cimetière de Lourmarin et sa tombe est régulièrement fleurie par des mains anonymes.

2Voir les vidéos postées sur you tube. Sur l'une d'entre elles on aperçoit un couple d'Américains s'émerveiller devant les lieux.

3Après une carrière à Paris et de nombreux voyages, installé à Cassis, à deux pas de la plage, un styliste allemand ouvre sa maison contemporaine (ancien cabanon de plage) aux amateurs de décoration. Voir le site www.lasuitecassis.com

4Gordes, Bonnieux, Lourmarin, Ménerbes, ...

5Le village d'Eze est un village perché sur la montagne près de Nice et au bord de la méditerranée Il s'agit d'une ancienne forteresse médiévale aujourd'hui assailli par les touristes.

6Voir le site de l'hôtel Les Bories de Gordes www.hottesbories.com

7Il faut lire les articles de l'universitaire Sahli Zoubir, spécialiste algérien reconnu, pour prendre conscience de la richesse des produits de terroir de l'agriculture locale.


 

Béni Ksila | Le vieux village de Djebla restauré

Initiative qui permet de faire vivre le tourisme et l'agro-tourisme. Bravo à l'association qui a pris cette belle initiative.


www.youtube.com/watch?v=xqatC_twtbI

 

تربية طائر السمان بالمغرب


Pas mal ce couvoir de cailles. Les marocains exportent des quantités astronomiques d'outardes vers les pays du Golf. Les oeufs éclosent dans des couvoirs. Pourquoi ne par réaliser des élevages massifs d'outardes afin de favoriser un tourisme qui rapporterait de l'emploi dans nos régions steppiques?

‬‎

www.youtube.com/watch?v=ioiZ1ik2Yy0

 

Chambres d'hôtes Akham ghardaia2


www.youtube.com/watch?v=-cTJoWTSSRM

 

 

Accueil Paysan — Accueil Paysan : gîte, camping, ferme, auberge à la ferme.

Très bon site pour voir ce qui se fait à l'étranger. Les classes moyennes algériennes cherchent de plus en plus des séjours nature pour les week-end et les vacances. Partir à l'étranger coûte cher. L'accueil paysan ou rural peut être une formule...

www.accueil-paysan.com/

"Accueil Paysan se veut ouvert et accessible à tous." "L'accueillant garantit l'origine et la qualité des produits paysans qu'il propose."

 

Béchar: Jnane Sidi Habri: maison rurale - Séjours proposés 

www.jnanesidihabri.org/

 

 

Gite de la Gorge, Boulemane, Maroc

 

Un gîte très sommaire mais qui montrent les possibilités. Il y a beaucoup d'urbains Algériens mais aussi étrangers qui souhaient du dépaysement.



www.youtube.com/watch?v=NOFfEGyXAIo


 

La coopérative Hôtel du Nord

Une expérience de tourisme originale. Un site à découvrir.

La coopérative Hôtel du Nord a une approche du patrimoine qui est celle proposée par le conseil de l’Europe. Cette approche se pose la question de la contribution du patrimoine à la société. Hôtel du Nord reprends ces principes et les appliquent dans les quartiers Nord de Marseille :

Patrimoine culturel :  le patrimoine culturel constitue un ensemble de ressources héritées du passé que des personnes considèrent, par-delà le régime de propriété des biens, comme un reflet et une expression de leurs valeurs, croyances, savoirs et traditions en continuelle évolution. Cela inclut tous les aspects de l’environnement résultant de l’interaction dans le temps entre les personnes et les lieux.

 

Gîtes ruraux, de sentiers et de parcours pédestres.

AïnTémouchent : des idées européennes pour promouvoir l’agriculture et l’écotourisme

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.12.13 El Watan

 L’agriculture locale n’attend que les bonnes idées.

| © D. R.
L’agriculture locale n’attend que les bonnes idées.

Des produits agricoles du terroir et des biens immatériels que recèle la wilaya de Témouchent constituent l’ossature d’un accord algéro-européen entrant dans le cadre du programme européen de voisinage pour l’agriculture et le développement rural (ENPARD).

Ce programme cible «les populations pauvres vivant dans des territoires enclavés» au travers d’actions «aptes à améliorer les conditions d’emploi et de bien-être des populations, et susceptibles de desserrer la contrainte humaine sur des ressources naturelles fragiles». A Témouchent, il concerne deux communes, Oulhaça et Ouled Kihal. Pour la première, l’action portera sur la valorisation du raisin de table Cardinal, la figue précoce et les carottes alors qu’à Oulhaça, il s’agit de la carotte également, des pois chiches, du haricot vert, des petits pois, de l’oignon, tous des produits de qualité que les mandataires viennent acquérir jusque-là des wilayas de l’Est du pays.

Pour Oulhaça, il s’agira également de valoriser les biens immatériels qu’elle renferme, notamment par la promotion de l’écotourisme de proximité avec création de gîtes ruraux, de sentiers et de parcours pédestres. A cet égard, M. Andreas  Schmidt, adjoint du chef des Opérations de la coopération de la Délégation de la Commission européenne en Algérie et le professeur Omar Bessaoud ont retenu l’idée de PPDRI touristique autour de l’histoire des vestiges du royaume de Syphax, de la capitale Siga, du site antique romain d’Aïn Témouchent et d’un circuit touristique entre Siga et Honaïne.

Pour rappel, un PPDRI est un projet de proximité de développement rural intégré. Omar Bessaoud, qui connaît bien le Témouchentois, est un éminent enseignant-chercheur de l’institut agronomique méditerranéen à Montpellier. Il est connu pour être un spécialiste des politiques agricoles et rurales en Méditerranée, de l’histoire des agricultures et des paysanneries au Maghreb, des institutions et des organisations du développement rural. Joint par téléphone, il s’est dit satisfait des résultats de la visite de travail effectuée à Témouchent, signalant que trois autres wilayas ont été choisies pour bénéficier de l’initiative ENPARD, à savoir Tlemcen, Sétif et Laghouat.

A cet égard, a-t-il signalé, l’Algérie participe pour moitié du financement du projet, soit une quote-part de 10 millions d’euros. Le programme adopté en novembre 2013 par la commission européenne a ainsi intégré l’Algérie au nombre de six pays arabes (Egypte, Tunisie, Maroc, Jordanie et Liban). Notre pays qui a adhéré au programme en janvier dernier a été le premier pays à se manifester par des propositions concrètes de coopération.                          

Mohamed Kali

 

 OUVRIR UN CENTRE DE REMISE EN FORME TRAITEMENT A L HUILE D' ARGAN POUR EUROPEEN.

 

Vidéo suisse sur ce qui se fait au Maroc.

 

Maroc : à la découverte de l'arganier et de l'huile d'argan

www.youtube.com/watch?v=OBrq6NSzRBE

TECHNIQUE/BUSINESS

 

 

CONTACT

djamel.belaid@ac-amiens.fr

 

SITE HEBERGE

PAR 1&1

www.1and1.fr?kwk=197583116

 

PUBLICITE

Vêtements femmes

 

SANTE

Soigner son diabète

 

PUBLICATIONS

Agriculture de conservation

ITGC 2015 211 pages.

 

LIENS CONSEILLES

GRDC Australie

Céréales, transfert de technologie

 

GUIDES TECHNIQUES

Super guides de cultures.

 

Le semis direct en Syrie.

Une expérience pour l'Algérie****.

 

للز ا رعة الحافظة

Construction de semoir

(aller en bas de la page)

 

Alternatives Rurales  Pratiques agricoles au Maghreb

 

New Medit

Revue agronomique

 

Entraid

Matériel agricole

 

Permaculture DZ

Site Amis de P. RAbhi

   

E L E V A G E

Conseil en élevage en Algérie

Leader Sheep

 

Elevage de cailles

Cailles dans un garage

 

OPPORTUNITES D'INVESTISSEMENT

Ghriss Mascara - Algérie | Un fellah fabrique une ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/r32AypUxdPg"
https://www.youtube.com/watch?v=r32AypUxdPg
o ...

Fabrication savon d'Alep

Technique artisanale.

 

 

Huile de menthe.

Principe: par distilation. Usage: bloquer la germination des pommes de terre

 

www.google.com/patents/WO2009068803A2?cl=fr

 

Semoir semis-direct:

Essai d'un prototype.

www.youtube.com/watch?v=SJcHIT7HY3c

 

 

Démarche cluster Unido * * * *

Comment développer son activité au sein d'un cluster

dans sa région. Cas de l'olive à Bouira.

www.unido.org/fileadmin/user...we.../interno_web_DEF.pdf
 
 

 

Utiliser le fumier

des élevages.

 

Production de biogaz

 

 

 

Traitement de semences

Semences de ferme.

 
www.youtube.com/watch?v=N-oqfVDvAnQ

 

 

 

How To Use A Pressure Canner

Atelier de conserves

www.youtube.com/watch?v=A-fFAlldDKM

 

How To Make Seitan - Viande végétale

www.youtube.com/watch?v=s9vHa66Bm5E

 

 

Espaces verts machine élagage taille

Elagage des arbres en ville ou en verger.

www.youtube.com/watch?v=uX3dgBNigRU

 

Contact:

www.coupeco.com/coupeco/contents/tailler_arbre_elagage/index.jsp?...

 

 

NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Irrigation nano

au Maroc.

 

Semoir Semis direct Irakien****

Ras Ar-Rumuh - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/pS1yuxCH844"
www.youtube.com/watch?v=pS1yuxCH844
 

 

Grass Farmer 1414 - YouTube

Pour semer la jachère pâturée

Vidéo pour "https://youtu.be/plIp8DTJFKM"
https://www.youtube.com/watch?v=plIp8DTJFKM
 

 

Aquatrad Subsurface Drip System

www.youtube.com/watch?v=-DBdZ1XvRAo

 

 

ACTU ENTREPRISES

 

Vidéo pour "http://youtu.be/OPMTbk9vTIQ"
www.youtube.com/watch?v=OPMTbk9vTIQ

 

Tapis et revêtements (Algerian Bovines)

www.youtube.com/watch?v=fHrLyufuxCI

 

 

C O U P  DE C O E U R

قناة الشروق - تقنية البذر المباشر ITGC - semis ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/xI254EcfDzs"
 
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=xI254EcfDzs

 

Crème au chocolat - chef iatto tv - YouTube

"Danettes" au lait de soja et agar-agar

Vidéo pour "https://youtu.be/Vdch6K-mP9M"
www.youtube.com/watch?v=Vdch6K-mP9M

 

 

 

Engrais céréales

Solution Profert Azosul

 

 

 

 

Agrumes intensifs

Conseils de Mohamed MAYOUF

 

 

 

Désherbage bio - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/q7Wyv0uTfp8"

www.youtube.com/watch?v=q7Wyv0uTfp8

 

 

Betterave sucre au Maroc

Barak Allah oufik Si Abdeslam.

 

www.youtube.com/watch?v=Cecv09YiipI

 

 

SITES .FR

Arvalis

 

Oléagineux

 

SITES .DZ

www.crstra.dz

www.inpv.dz

 www.itgc.dz

 

LE SITE.

Ce site vise à réaliser une veille technologique concernant l'agriculture en milieu semi-aride. Nous proposons ainsi de réaliser un transfert de technologie. Beaucoup d'agriculteurs et agronomes sont à l'origine de techniques innovantes, nous essayerons de mieux les faire connaître.

 

L'auteur de ce site est un ingénieur agronome ayant travaillé sur le terrain en Algérie (Batna) et en France (Oise). Passionné d'agronomie et d'une curiosité insatiable, il se propose d'être un "passeur de savoir".

ps: les contributions externes sont les bienvenues.


Mot d'ordre du site

"Une idée nouvelle par jour".

 

Nombre connexions:

100 000         en 2014

200 000 le 15.03.2015

300 000 le 13.09.2015

400 000 le 28.02.2016

500 000 le 07.07.2016

600 000 le 05.02.2017

700 000 le 02.07.2017

Merci pour votre intérêt.