Journées techniques, voyages d'études, nouveautés ...

ACTIVITES d'ACI-ALGERIE

 

ACI journee agrumes intensif 15-12-2011

Un beau travail de vulgarisation de la part d'ACI. Bravo!

www.youtube.com/watch?v=IdIdogD7mfQ

 

SUDAGRAL

ACI Participe au salon SUDAGRAL prévu à El Oued du 16 au 18 Décembre 2013

journée Tomate Mirabelle Zaden le 26 septembre 2013 ZERALDA

ACI organise la journée internationale de la Tomate Mirabelle Zaden le 26 septembre 2013 à ZERALDA

2eme salon de la tomate

Du 30 Juin au 01 Juillet 2013, 2eme salon de la tomate organisé par la CAW de Guelma au niveau de la salle Omnisport Soudani Boudjemaa – Guelma.

Journée technique Agrumes

Le 10 Juin 2013, Journée technique Agrumes animée par Mr. JAQUEMOND à GARDEN

10eme édition des cultures maraichères

Du 22 au 23 Mai 2013, 10eme édition des cultures maraichères organisée par la CAW de Tipaza.

 

Engrais Biologique pour l'agriculture

 
salem allikoum, la société BIOVERFORT situé à EL Hamiz - BEK met à la disposition des agriculteurs et des grainetiers ses produits qui sont fabriqués localement et sans additifs chimiques.
Nous mettons à votre disposition, un bio stimulant, humus pure, amendement organique d'origine végétale:

**** Le B15:****

• Est un apport calcique des cultures.
• Amendement organique d’origine végétale.
• Utilisé comme amendement de fonds et
D’entretien à la plantation.
• Un apport raisonné de B15 permet une bonne
Fertilisation calcique.
• On peut utiliser le B15 avec d’autres produits
Organiques tels que (fientes ou fumiers).


**** Le SUPERBIO ****

Fertilisant liquide organique riche en K2O composé essentiellement de micro-organismes efficaces collectés dans la nature et cultivés d’une façon spécifique. Outre, est un activateur biologique qui augmente la résistance naturelle du sol et des plantes.
* Matière organique = 99.07%
* pH = 5,4

notre adage c'est PRESERVONS LA VIE - PRESERVONS LA NATURE
 
A propos de l'annonceur

bioverfort

Alger Bordj el Kiffan

 

Maladies et ravageurs du blé -AgroChem * * * *

Très belle vidéo. Nous vous conseillons la collection de vidéos AgrichemDZ sur you tube.


www.youtube.com/watch?v=UBMAOYocftg

 

BAYER CropSciences

Ensemble pour Veiller sur votre Grain
Journée technique et de vulgarisation – Tlemcen

Le 28 octobre 2013, une journée technique et de vulgarisation, sous le thème « le raisonnement dans le choix de la variété et le respect de l’itinéraire technique de la céréale » a été organisée par notre équipe en collaboration avec la CCLS de Tlemcen ainsi que notre partenaire Profert.» plus

Bayer CropScience Algérie souffle ses 150 bougies
Le 22 octobre 2013 à l’hôtel Sofitel

Bayer CropScience Algérie a organisé le 22 octobre 2013 un déjeuner animé au niveau de l’Hôtel Sofitel afin de fêter ses 150 années d’existence en compagnie de tous ses partenaires ainsi que de plusieurs acteurs de la filière agricole Algérienne.» plus

Bayer CropScience au Cereal Expo 2013
Sétif 08 au 10 Octobre 2013

Bayer CropScience Algérie était présente au 3ème Salon International des Grandes Cultures qui s’est déroulé du 08 au 10 octobre 2013 au niveau de la salle Maabouda à Sétif.» plus

Constantine
Regroupement sur site d’essai Prosaro®

Le 11 juin dernier une visite a été organisée par notre collègue Riad Mestar sur un site d’essai Prosaro® dans la région de Constantine.» plus

TIMAC AGRO:

 

10.10.2013

Campagne céréales 2013 - 2014 : TIMAC AGRO au plus près des céréaliculteurs

 

Des céréaliculteurs des wilayas de Souk Ahras, Constantine et Guelma ont assisté ce jeudi à l’ITMAS de Guelma à une journée technique sur le thème de «la nutrition des céréales et son impact sur le rendement».
Journal El Watan, 05-10-2013

L’initiative de ce conclave  revient au producteur et fournisseur d’engrais TIMAC agro Algérie,  filiale du groupe Rouiller, en collaboration avec l’Union des coopératives céréalières, des directions des services agricoles et des chambres d’Agriculture. Le but de cette rencontre tend à proposer aux agriculteurs des solutions techniques de fertilisation adaptées aux réalités du terrain. Les ingénieurs agronomes de Timac ont apporté les éclaircissements quant à la nécessité d’abandonner progressivement le TSP (Le triple superphosphate), un engrais  utilisé à grande échelle dans notre pays, alors qu’il est totalement déconseillé pour le sol alcalin, une spécificité reconnue pour nos terres.

«Cette situation, qui prévaut depuis des décennies a bloqué les rendements», affirment les spécialistes du secteur. En fait, ce que Timac agros préconise, est l’apport d’engrais acidifiants pour rééquilibrer le ph des terres et par la même permettre aux céréales d’assimiler les éléments nutritifs apportés à la plante. Pour le directeur de la CClS de Guelma, seule l’analyse du sol, permettra aux fellahs, de connaître avec exactitude la nature de leur terre. Mais cette dernière, selon l’intervenant, n’est pas effectuée par les agriculteurs et ne serait même pas obligatoire, du moins à la commende ou à la livraison des engrais par la CCLS. «Un non sens !» selon les professionnels du secteur, d’autant qu’une analyse complète permet à son demandeur (l’agriculteur) d’obtenir un éventail d’indications.      Karim DADCI

 

 PROFERT:

 

Organisation d'un voyage pour les agriculteurs de la filière céréales.

 

Profert a organisé un voyage en France pour les agriculteurs de la filière céréales du 2 au 7 juin 2013.

 

 

 AXIUM:

 


AXIUM SPA est une société qui active dans le domaine des grandes cultures. Située à AIN SMARA dans la Wilaya de CONSTANTINE, elle a de tout temps été au devant des nécessités techniques qu’exige l’intensification céréalière.

A ce titre, il y a lieu de noter qu’en matière de lutte contre les maladies fongiques, qui causaient déjà des dégâts importants et mal évalués par les céréaliers et ce avant même l’attaque de la rouille jaune en 2003, nous avons été les première société à avoir introduit des fongicides et préconisé leur application préventivement contre ce fléau affirmé aujourd’hui.

Il en va de même pour la lutte contre les mauvaises herbes, où notre action a eu le mérite d’être reconnue par tous. Notre implication dans cet aspect important de l’intensification, se vérifie par l’action qu’AXIUM SPA a menée durant plusieurs années au niveau national dans sa collaboration avec des sociétés de standing international. D’autres aspects jugés essentiels à l’intensification ont suscité notre intérêt. Il s’agit entre autre des engrais soufrés que nous avons vulgarisés et mis à la disposition de notre réseau d’agriculteurs.

Notre démarche puise son enracinement dans notre conviction à pouvoir contribuer, dans un cadre technique, à l’augmentation et la diversification des ressources nécessaires à la viabilité de l’exploitation.



A cet effet, nous accordons un intérêt essentiel à la performance du matériel végétal utilisé. Premier élément d’une longue série, la variété et son potentiel productif, demeure un des facteurs incontournables de l’intensification. Pour cela, et en tant que producteur de semences agréé, AXIUM SPA, a procédé, dans un cadre de partenariat avec la société PROSEME, à l’introduction et la multiplication d’une gamme spécifique et variétale assez large. Il s’agit de blé dur, de blé tendre, d’avoine de vesce et prochainement d’orge.

Il va sans dire, qu’au niveau national nous collaborons de la meilleure manière avec l’Institut Technique des Grandes Cultures, pour le développement et la promotion des légumineuses alimentaires.

Ces introductions variétales, aux performances reconnues, offrent un choix large et diversifié aux agriculteurs. L’élargissement de notre action aux espèces fourragères, s’insère dans un cadre de résorption de la jachère.

Au vu des nouveaux enjeux qui se dessinent dans un proche avenir, et des alternatives qu’elle offre aux autres filières, la résorption de la jachère s’impose aujourd’hui comme : nouveau défi à relever.

Dans ce contexte, AXIUM SPA depuis 2006, a procédé à l’élaboration et la mise en place de mécanismes d’intégration permettant la relance de la culture des lentilles au niveau de l’est algérien. L’enthousiasme rencontré pour ce programme, nous encourage à relancer d’autres alternatives à l’exemple de la culture de la vesce.

Notre approche serait incomplète si nous omettons d’y associer l’outil et le moyen de production indispensables qu’est : le machinisme agricole.

 

 

La journée technique sur la céréaliculture

Organisée à Constantine, sans interruption depuis 2002, cette manifestation d’envergure nationale connaitra cette année 2012, sa dixième édition.

La journée technique sur la céréaliculture fait partie désormais des manifestations agricoles les plus attendues dans la Wilaya de CONSTANTINE. Elle se veut être un forum d’échange entre la science et la profession. Pour cela, nous faisons appel à des compétences nationales et internationales pour animer des thèmes d’actualité et apporter des réponses à des questionnements posés.

Elle s’oriente principalement vers les agriculteurs et les principaux acteurs de la filière céréale, et regroupe toute les Wilayates où la céréaliculture occupe une place importante.

Axium œuvre à faire profiter le plus grand nombre d’agriculteurs à ces rencontres, le schéma ci-dessous montre le nombre des agriculteurs qui assistent a nos séminaires au cours de ces dernières années.

 

FERTIAL.

«Les premières rencontres des Podiums de Fertial», organisée sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, se sont tenues le 22 février dernier dans l’enceinte de l’hôtel Sabri à Annaba. Cette rencontre, première du genre, a vu la participation du président de la Chambre Nationale d’Agriculture, M. Mohamed Chérif Ould El Hocine, M. Mohamed Habila, Directeur Général de l’Institut National des Sols, de l'Irrigation et du Drainage ((Insid) et représentant du Ministère de tutelle, le représentant du Wali d’Annaba. 160 participants représentant les professionnels du monde agricole algérien notamment les directeurs des chambres régionales d’agriculture, les distributeurs d’engrais et les agriculteurs y étaient présents.

L’objectif assigné à ce rendez-vous, qui se tiendra désormais chaque année, a pour but de créer une synergie durable entre l’industrie nationale des fertilisants et les professionnels de l’agriculture algérienne. La journée a été donc une occasion de regroupement pour les agriculteurs et distributeurs de produits agricoles, venus de plusieurs wilayas du pays, pour tisser de nouveaux liens augurant des lendemains meilleurs pour l’agriculture algérienne. Une rencontre qui a permis aussi à Fertial de décliner tout son potentiel, son savoir-faire et ses perspectives d’avenir.

 

Nouveau produit chez FERTIAL: le SOLFAZOT

 

Engrais azoté soufré, SULFAZOT est destiné aux cultures céréalières, maraîchères et fruitières, fournissant de l’azote à assimilation immédiate et à libération progressive. 75 o/o de son contenu en azote est sous forme ammoniacal et 25 o/o nitrique à action rapide pour la repousse.

Grâce à sa teneur relative en azote nitrique, il peut être utilisé comme engrais de pré semis selon les conditions pédoclimatiques et les besoins des cultures.

Engrais entièrement soluble dans l’eau à 20°C, il peut être utilisé dans des systèmes d’arrosage en particulier par aspersion.

Sa dureté rend son application homogène avec tous les types d’épandeurs.

Le SOUFRE qu’il contient a des effets très bénéfiques sur :

Le sol :

- Il est adapté aux sols calcaires et salins.

- Il améliore l’activité microbienne du sol.

- Il mobilise le phosphore, le potassium et certains micro- éléments.

La plante :

- Il favorise la fructification. Pour les céréales, il contribue à la formation des épis.

- Combiné avec l’azote, il favorise la formation des protéines à partir d’acides aminés.

- Constituant de la cellule végétale comme l’azote et le phosphore, il participe à la formation de la chlorophylle et entre dans la composition de deux acides aminés essentiels indispensables au métabolisme de la plante.

 

BIOLAB.

 

BIOLAB Vétérinaire propose à ses clients et partenaires un large éventail de services, à travers l’implication d’une équipe de professionnels mobilisés, garantissant des prestations diverses : 

Formulation d’aliments : les responsable de zone sont équipés de Laptop et de logiciel de formulation ALIX2, sous la supervision d’un Nutritionniste de notre partenaire étranger.
Appui technique terrain (conseil, suivi des performances,...).
Transfert d’informations grâce à une veille technique, technologique et réglementaire (revues de presse, articles sélectionnés, notes d’information...).
Support et Formations Techniques divers assurées par des experts de nos partenaires.
Organisation de séminaires de formation et d’information à l’échelle national et International.
Visites sur sites industriels de nos partenaires à l’étranger

A l’écoute des innovations,

  • Fidélisation : en proposant des produits vétérinaires élaborés par des laboratoires de renommée et dont l’efficacité thérapeutique est avérée.
  • Disponibilité : en assurant une disponibilité permanente tant en terme de quantité qu’en terme de gamme.
  • Suivi : en organisant des visites terrains régulières et périodiques aux utilisateurs finaux.

TIMAC AGRO:

 

 

Chakir Bouzidi, directeur commercial de Timac Agro
« Nous envisageons de produire » Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 mars 2012
11:00
Diaporama : il y a 2 images 0 commentaire Chakir Bouzidi
  • Imprimer l'article
  • Laisser un commentaire
  • Envoyer l'article à un ami

Le groupe français Rouiller, spécialisé dans la culture et l’innovation des intrants agricoles et fertilisants a choisi de s’installer sur le marché national, à travers sa filiale Timac Agro Algérie. Son directeur commercial, Chakir Bouzidi, nous explique, dans cet entretien, le choix d’être sur place. 

 

L’Eco : Les produits Rouiller sont déjà commercialisés sur le marché algérien depuis des années, qu’est ce qui a justifié le choix d’implanter une filiale sur place ?

Chakir Bouzidi : la stratégie du groupe est de demeurer le précurseur de la fertilisation dans le pays où il se trouve, en apportant une expertise agronomique et industrielle pour répondre aux besoins de l’agriculture de demain, notamment dans le domaine de la nutrition de la plante et de l’animal. C’est un enjeu majeur et un véritable cheval de bataille pour le groupe Rouiller, qui existe depuis plus d’une cinquantaine d’années, avec 6 000 collaborateurs répartis dans 40 pays. Aujourd’hui, pour conquérir le marché de l’agriculture algérien, il faut être présent sur place. Ce secteur connaît une forte demande des produits agricoles, essentiellement les engrais, le groupe a donc la volonté de renforcer son développement en Algérie par la création de sa filiale Timac Agro.

Donc, c’est de la proximité mais ça reste une représentation commerciale?

C’est une entreprise de droit algérien, appartenant au groupe français Daniel Rouiller ; son effectif, à 100% algérien, compte 80 personnes, outre les 300 postes indirects que sont les distributeurs de nos produits. Notre mission en Algérie est de servir un secteur agricole en plein mutation, tout en faisant  face aux besoins croissants d'alimentation et d'énergie, dans l’harmonie et le respect de l'environnement.

Quels sont les produits fournis par la filiale Rouiller au marché algérien ?

 Le groupe Rouiller dispose d’une large gamme de produits, mais pour l’Algérie, nous fournissons essentiellement trois types de segments, à savoir, l’agrofourniture, l’agro-industrie et l’agroalimentaire. Nous faisons aussi les intrants agricoles (engrais) dont le besoin des agriculteurs algériens ne cesse de croître. Nous avons trois gammes de fertilisants : solides, liquides et hydrosolubles. Chacune est destinée à une utilisation spécifique, sachant que les engrais solides représentent 80% des besoins des agriculteurs algériens. Tous les produits sont mis au point dans les centres de recherche du groupe, répondant ainsi aux normes internationales de qualité et de sécurité. Nos produits permettent une approche optimisée et adaptée aux exigences d’une agriculture productive et durable. En Algérie, nous avons plus de 300 distributeurs, nous les accompagnons au quotidien avec des supports techniques, de la formation et aussi avec des financements.

Comment cela se fait-il ?

Nous accordons des différés de paiement à nos distributeurs et des crédits de campagne qui eux mêmes les répercutent sur les agriculteurs. C'està- dire que nous livrons les produits aux agriculteurs et le paiement se fait selon un échéancier, répercuté directement sur l’agriculteur. Nous avons aussi une force commerciale composée de 30 ingénieurs agronomes répartis sur le territoire national qui, eux sont à la disposition des agriculteurs. Notre but est d’aller vers ces derniers et de les accompagner techniquement.

Comment avez-vous gagné le marché avec plus de 300 distributeurs ?

Aujourd’hui, on peut dire que nous sommes la plus importante force en matière d’intrants agricoles en Algérie, avec une force de vente de 30 ingénieurs et de plus de 300 distributeurs. Grâce à une politique d'investissement d'envergure et une maîtrise optimale du savoir-faire technique, les unités industrielles du groupe Rouiller auquel nous appartenons ont atteint un haut niveau de compétitivité. Le fait d’être présent via nos ingénieurs agronomes sur tout le territoire national, chaque jour, sur le terrain, nous a permis de créer cette force. Pour ce faire, l’entreprise assure une formation technique pointue à ses techniciens pour en faire de vrais professionnels de la conduite des cultures et de véritables experts en matière de nutrition des plantes.

Est-ce que le marché algérien est prometteur ?

Certainement ! Le groupe Rouiller considère que le marché algérien est très prometteur et qu’il y avait beaucoup à faire dans le secteur agricole, c’est pourquoi il s’engage à investir. Je vous confirme que notre chiffre d’affaires est en nette augmentation d’année en année. Il faut savoir qu’aujourd’hui en Algérie, le marché de l’agriculture présente un très beau challenge et la meilleure façon de le remporter est de s’installer carrément ici, pour être au plus près des agriculteurs. Le groupe Rouiller existait auparavant en Algérie à travers les distributeurs durant une dizaine d’années et ses produits sont appréciés par les agriculteurs. C’ est marché porteur, le groupe a installé deux importantes directions commerciales : l’une chargée des régions Est et Sud, la seconde pour l’Ouest et Centre.

Avez-vous des projets en perspective ?

Evidemment, nous avons des projets qui sont en cours d’étude au niveau du groupe. Il est vrai que jusqu’à aujourd’hui, nous commercialisons des produits que nous importons, mais comme le marché est très porteur, notre objectif à court et moyen termes est de produire en Algérie. Nous envisageons de produire les engrais solides en Algérie puisqu’ils représentent la gamme la plus demandée avec 80%. Nous accompagnons également des fermes pilotes pour obtenir des références agronomiques. Nous sommes également en train de lier des partenariats avec des instituts d’Etat et, bien sûr, nous restons fidèles à notre activité principale qui est d’accompagner les agriculteurs pour démontrer que nous pouvons obtenir de la qualité pas nécessairement plus chère, mais en travaillant selon les normes. 

Naima Allouche

Actualités : Journée entreprises Alban - spéciale Est Algérie

22 mai 2013

 

 

Après Blida l'an dernier, Bretagne Commerce International a organisé le 14 mai 2013 une rencontre privilégiée avec l'Est Algérien afin d'approfondir les relations d'affaires avec le secteur laitier entre Bretons et Algériens. 

Au programme :

- Présentation aux prospects algériens des savoir-faire et des offres des 14 entreprises Alban' présentes.

- Un panorama économique, agronomique et transformation laitière de l'Est algérien avec un industriel laitier, un professionnel de l'élevage et un représentant local des entreprises.

- et enfin des rencontres B2B entre les investisseurs algériens et les entreprises Alban'.

De nombreux projets sont en cours de réalisation dans la distribution de produit pour l’amont, dans la transformation, dans la construction de bâtiments d’élevage…etc

 

Algérie: Filière lait - Premier couac du programme «Alban»

De nombreux éleveurs de vaches laitières des wilayas de Souk Ahras, Relizane et Blida n'ont pas hésité à interpeller le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, lors de sa tournée, jeudi dernier, dans les stands du 13e Salon international de l'élevage, des technologies végétales, du machinisme et de l'agroalimentaire (Sipsa).

Rachid Benaïssa qui s'apprêtait à se rendre dans un autre pavillon, s'est vu entouré par les plus téméraires des trois cents éleveurs décidés à faire part au ministre des problèmes qu'ils rencontrent. Portant tous une casquette de couleur bleu flanquée du sigle «Alban», ces éleveurs avaient intégré le projet algéro-français de coopération pour l'amélioration des connaissances techniques des éleveurs laitiers en matière de culture des fourrages et de suivi sanitaire des troupeaux bovins. Partie prenante dans l'accord signé en 2011 entre l'Institut des techniques d'élevage (Itlv) et Bretagne international, plus connu sous le nom de «projet Alban».

Les éleveurs ont fait savoir au ministre qu'ils étaient incapables de rénover leurs étables et de répondre à d'autres exigences du programme «Alban» sans un accompagnement financier de l'État.

«Je ne suis pas en mesure de rénover à 100% mon étable comme me l'a recommandé le groupe d'appui à l'élevage (Gapel). Je n'ai pas les moyens financiers nécessaires. Et je ne suis pas le seul dans ce cas de figure», nous dira un éleveur laitier de la wilaya de Relizane à qui nous avons demandé de nous expliquer la raison de sa colère.

Un autre de Souk Ahras renchérira : «Nous nous retrouvons dans une impasse. Pour preuve, après la formation dont nous avons bénéficié dans le cadre du projet, nous nous attendions à passer à la seconde étape du programme celle consistant à réunir les conditions pour améliorer les rendements de nos vaches et d'accroître notre cheptel. Mais depuis, nous ne voyons rien venir.

TECHNIQUE/BUSINESS

 

 

CONTACT

djamel.belaid@ac-amiens.fr

 

SITE HEBERGE

PAR 1&1

www.1and1.fr?kwk=197583116

 

PUBLICITE

Vêtements femmes

 

SANTE

Soigner son diabète

 

PUBLICATIONS

Agriculture de conservation

ITGC 2015 211 pages.

 

LIENS CONSEILLES

GRDC Australie

Céréales, transfert de technologie

 

GUIDES TECHNIQUES

Super guides de cultures.

 

 

للز ا رعة الحافظة

Construction de semoir

 

Alternatives Rurales  Pratiques agricoles au Maghreb

 

New Medit

Revue agronomique

 

Entraid

Matériel agricole

 

Permaculture DZ

Site Amis de P. RAbhi

   

E L E V A G E

Conseil en élevage en Algérie

Leader Sheep

 

Elevage de cailles

Cailles dans un garage

 

OPPORTUNITES D'INVESTISSEMENT

Ghriss Mascara - Algérie | Un fellah fabrique une ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/r32AypUxdPg"
https://www.youtube.com/watch?v=r32AypUxdPg
o ...

Fabrication savon d'Alep

Technique artisanale.

 

 

Huile de menthe.

Principe: par distilation. Usage: bloquer la germination des pommes de terre

 

www.google.com/patents/WO2009068803A2?cl=fr

 

Semoir semis-direct:

Essai d'un prototype.

www.youtube.com/watch?v=SJcHIT7HY3c

 

 

Démarche cluster Unido * * * *

Comment développer son activité au sein d'un cluster

dans sa région. Cas de l'olive à Bouira.

www.unido.org/fileadmin/user...we.../interno_web_DEF.pdf
 
 

 

Utiliser le fumier

des élevages.

 

Production de biogaz

 

 

 

Traitement de semences

Semences de ferme.

 
www.youtube.com/watch?v=N-oqfVDvAnQ

 

 

 

How To Use A Pressure Canner

Atelier de conserves

www.youtube.com/watch?v=A-fFAlldDKM

 

How To Make Seitan - Viande végétale

www.youtube.com/watch?v=s9vHa66Bm5E

 

 

Espaces verts machine élagage taille

Elagage des arbres en ville ou en verger.

www.youtube.com/watch?v=uX3dgBNigRU

 

Contact:

www.coupeco.com/coupeco/contents/tailler_arbre_elagage/index.jsp?...

 

 

NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Irrigation nano

au Maroc.

 

Semoir Semis direct Irakien****

Ras Ar-Rumuh - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/pS1yuxCH844"
www.youtube.com/watch?v=pS1yuxCH844
 

 

Grass Farmer 1414 - YouTube

Pour semer la jachère pâturée

Vidéo pour "https://youtu.be/plIp8DTJFKM"
https://www.youtube.com/watch?v=plIp8DTJFKM
 

 

Aquatrad Subsurface Drip System

www.youtube.com/watch?v=-DBdZ1XvRAo

 

 

ACTU ENTREPRISES

 

Vidéo pour "http://youtu.be/OPMTbk9vTIQ"
www.youtube.com/watch?v=OPMTbk9vTIQ

 

Tapis et revêtements (Algerian Bovines)

www.youtube.com/watch?v=fHrLyufuxCI

 

 

C O U P  DE C O E U R

قناة الشروق - تقنية البذر المباشر ITGC - semis ... - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/xI254EcfDzs"
 
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=xI254EcfDzs

 

Crème au chocolat - chef iatto tv - YouTube

"Danettes" au lait de soja et agar-agar

Vidéo pour "https://youtu.be/Vdch6K-mP9M"
www.youtube.com/watch?v=Vdch6K-mP9M

 

 

 

Engrais céréales

Solution Profert Azosul

 

 

 

 

Agrumes intensifs

Conseils de Mohamed MAYOUF

 

 

 

Désherbage bio - YouTube

Vidéo pour "https://youtu.be/q7Wyv0uTfp8"

www.youtube.com/watch?v=q7Wyv0uTfp8

 

 

Betterave sucre au Maroc

Barak Allah oufik Si Abdeslam.

 

www.youtube.com/watch?v=Cecv09YiipI

 

 

SITES .FR

Arvalis

 

Oléagineux

 

SITES .DZ

www.crstra.dz

www.inpv.dz

 www.itgc.dz

 

LE SITE.

Ce site vise à réaliser une veille technologique concernant l'agriculture en milieu semi-aride. Nous proposons ainsi de réaliser un transfert de technologie. Beaucoup d'agriculteurs et agronomes sont à l'origine de techniques innovantes, nous essayerons de mieux les faire connaître.

 

L'auteur de ce site est un ingénieur agronome ayant travaillé sur le terrain en Algérie (Batna) et en France (Oise). Passionné d'agronomie et d'une curiosité insatiable, il se propose d'être un "passeur de savoir".

ps: les contributions externes sont les bienvenues.


Mot d'ordre du site

"Une idée nouvelle par jour".

 

Nombre connexions:

100 000         en 2014

200 000 le 15.03.2015

300 000 le 13.09.2015

400 000 le 28.02.2016

500 000 le 07.07.2016

600 000 le 05.02.2017

700 000 le 02.07.2017

Merci pour votre intérêt.